Enceinte ! C’est pas une mince affaire.

0

Publié par Zhom | Classé dans Un morveux en cours | Publié le 09-07-2011

Mots-clefs :,

Un jour que la Madeleine étant dans sa phase « Je suis enceinte, on voit rien, je sens rien, c’est nul », j’ai fuit la maison entre 2 « Pfffffffff » et me suis retrouvé coincé dans l’étau infernal de la FNAC, (j’y vais pas souvent et heureusement pour mon portefeuille sinon mon banquier me tuerait) je suis alors tombé sur ce livre.

Je connaissais déjà Mademoiselle Caroline pour avoir savouré quelques-unes de ses illustrations par le passé, mais n’étant pas un client fidèle de son Journal d’en Haut, je ne savais pas qu’elle avait sorti des albums. Ni une, ni deux, je l’embarque pour l’offrir à la Madeleine, je paye par carte en évitant de croiser le montant des yeux (pas que son album soit onéreux, loin de là mais au bout de 10 bouquins, ça commence à chiffrer, c’pas donné de se cultiver).
Je rentre à la maison, je l’entame (Oui, c’est pour la Madeleine, mais il fallait bien que je vérifie avant que ce n’était pas nocif pour le morveux), et je me le suis bouffé d’une traite sans même prendre le temps de chauffer un café.

Au final, une BD fantastique, qui reflète tant une première grossesse. Je me suis poilé en non stop. Je ne lui cependant trouvé qu’un seul défaut, trop court, on en veut encore !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Une envie de Madeleine.

9

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père au foyer | Publié le 07-07-2011

Mots-clefs :, , ,

C’est bien connu, la femme enceinte a des envies, parfois étranges mais surtout incontournables lorsqu’elles se manifestent.

Dans l’attente de la morveuse, la Madeleine avait des envies assez faciles à exaucer. Toujours avoir au moins 3 ou 4 litres de Coca au frais, plusieurs pots de sauce bourguignonne et des chips.
Au delà de ces envies récurrentes, la Madeleine a aussi eu des envies spontanées plus ou moins faciles à résoudre, mais je ne l’ai jamais laissée avec une envie inassouvie. Même lorsqu’elle voulait des kiwis à 21h un 14 Juillet alors qu’il y avait un orage d’enfer et que je n’avais qu’un scooter comme moyen de locomotion.

Mais pourquoi aller se faire tremper plutôt que de répondre « Demain chérie » ?
Ceux qui se posent la question n’ont apparemment jamais eu de femme enceinte à la maison. Non seulement la Madeleine vous harcèle des heures durant avec des « stopléééééééééééé », vous culpabilise en vous rappelant que ça fait 3 mois qu’elle ne mange plus que du coca et de la sauce bourguignonne avec des chips, mais vous rappelle toutes les 5 minutes quel mari indigne vous êtes, « Pffff t’es jamais gentil avec moi » (alors que vous venez de lui faire un massage des pieds), « Bah tu peux y aller, t’as rien foutu de la journée » (alors que vous venez de faire les litières, passé l’aspi, la serpillère, les poussières, vous avez récuré les chiottes, fait la vaisselle).

Du coup pour éviter tout çà mais aussi pour vous reposer les oreilles, vous prenez votre courage à deux mains et filez sous la pluie regarder les magasins fermer sous votre nez. Et là vous voyez au loin une petite épicerie qui est toujours ouverte. Avant d’entrer vous priez ardemment, et là sous vos yeux 4 kiwis. Vous les rejoignez en courant, des fois qu’un autre futur père à la femme exigeante se rue dessus. Vous voyez le prix, vous dites que c’est pas ce mois-ci que vous allez vous faire un ciné puisque vous allez dépenser 20€ pour 4 kiwis … L’amour n’a pas de prix mais vous ne prenez que 2 kiwis.
L’épicier vous met vos kiwis dans un petit sac en papier (oui, en plus d’être cher, il se bat pour l’environnement), vous lui faites une blague sur les envies de femmes enceintes et repartez en courant à la maison, lorsque 20 mètres avant d’arriver, le sac trempé se déchire et les kiwis tombent dans le caniveau (pas là où vous pouvez les récupérer bien sûr, mais directement dans le regard des égouts). Vous faites demi-tour, achetez les 2 derniers kiwis qui ont subi une inflation de 300% lorsque l’épicier vous a vu revenir.

Vous rentrez à la maison en serrant vos kiwis fort contre vous. Vous passez la porte et trouvez votre femme qui mange une pomme peinarde devant la TV. « Bah en fait j’ai plus trop envie d’kiwis alors j’ai mangé une pomme »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Dis, on fait un bébé ?

7

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père au foyer | Publié le 04-07-2011

Mots-clefs :,

Parfois, un bébé ça arrive par hasard, parfois on l’attend, parfois on l’espère.

Ça faisait des années (juste 2 hein, pas 20) que la Madeleine me harcelait pour avoir un bébé, je lui ai toujours dit non, je voulais qu’elle finisse ses études d’abord. Ça nous a valu des disputes plus ou moins conséquentes, mais on a tenu.
Un jour de Janvier 2009, on papotait et sans qu’elle s’y attende, je lui ai sorti un « Dis, on fait un bébé ? » Et elle s’est mise à pleurer comme une patate.
Je vous passerai les détails sur la conception, mais on a pas acheté de tests d’ovulation. Un peu trop bébé conçu dans un contexte technique plutôt qu’avec Amour.

Début Avril, la Madeleine est malade à crever, du retard, un pipi sur un bâtonnet (pas de surimi hein) et c’est un plus qui apparaît (le test est encore positif et est rangé dans le livre de bébé de la morveuse). Ça a été un des plus beaux jours de ma vie. Prise de sang trois jours plus tard, la Madeleine est enceinte de 3 semaines.

Commence alors une attente interminable à se poser 20.000 questions (enfin moi, la Madeleine, elle ne s’en pose pas trop).
- Quand est-ce qu’il/elle va naître ?
- Il/Elle va bien ?
- Il/ Elle est pas trop serré(e) ?
- C’est un garçon ou une fille ?
- Est-ce que je vais être un bon papa ?
Et bien d’autres …

J’ai lu plusieurs bouquins plus ou moins bien et plus ou moins en accord avec mes idées. A ce sujet, je conseille « Pour une Naissance à Visage Humain » et je déconseille totalement un livre dont j’ai oublié le nom ^^
Ils m’ont conforté dans mes idées et m’ont rassuré sur mes envies.

Première grossesse, on suit les classiques, RDV chez la gynéco.
Une petite écho pour voir le nano-morveux et estimer sa date de naissance.
Il a 4 semaines et il naîtra le 25 décembre 2009 … Ça c’est du cadeau de Noël !
La suite du RDV est apocalyptique, la gynéco fait un scandale et nous traite d’inconscients car on ne veut pas de triple test, ne lui parlons même pas d’un potentiel accouchement à la maison. Elle prescrit prise de sang pour voir s’il y a une anémie ET une ordonnance pour du Tardyferon, ça me paraît absurde puisque la prise de sang n’a pas été faite, je lui dit, elle nous envoie chier. C’est décidé, elle ne nous suivra pas !

Au cinquième mois, la Madeleine prend un RDV chez Alexandra à Matoury, une Sage-Femme en or, que je recommande à toute guyanaise. A l’écoute de nos désirs, qui n’impose pas ses idées mais qui sait vous en parler subtilement. C’est sa collaboratrice qui fait les accouchements à domicile … Elle est en congé maternité. C’est donc raté pour l’accouchement à domicile.
Mais ce n’est pas grave, elles ont un plateau technique dans une clinique, c’est déjà mieux que l’hôpital.
Peu de temps après, écho morphologique, ce sera une morveuse, je réalise la réalité de la situation, je pleure de bonheur.

Le temps passe, la madeleine s’arrondit, c’est la plus sexy du monde à mes yeux.

Arrivé au huitième mois, une mauvaise nouvelle tombe, la clinique enlève son plateau technique à Alexandra, elle ne pourra pas faire l’accouchement. Solution, un gynéco avec qui elle travaillait là-bas pourra peut-être l’accoucher. La Madeleine prend un RDV, en ressort en pleurant, il lui a rit au nez quand elle lui a exposé son projet de naissance. « Une femme ça accouche sur le dos avec des étriers et une péridurale, il faut être moderne ». J’ai envie d’aller lui casser des dents mais ça n’arrangera rien.

J’en ai marre d’attendre, je veux ma morveuse, on est en plein cœur de la saison sèche, il fait 40-45°, j’achète une piscine à la Madeleine.

Le 29 décembre 2009, La morveuse est là.

On décide de ne pas utiliser de moyen de contraception, quel qu’il soit, on veut un paquet de morveux, si on veut pas avoir 40 ans pour le dernier, va falloir les enchaîner.

On continue notre vie intime normalement, arrivera ce qui arrivera.

14 février 2011, la morveuse a arrêté de téter depuis 1 semaine, avant d’aller faire les courses pour le repas d’amoureux que je préparerais le soir, la Madeleine me dit: « Achètes un test de grossesse, s’il est négatif, je vais enfin pouvoir goûter les blanc bordelais. » Après 23 mois d’abstinence alcoolique, elle y a droit !

Je reviens, madame va faire pipi sur son bâtonnet, ressort des toilettes avec un sourire énorme « Bah c’est pas ce soir que je vais boire ! »
Grand moment d’euphorie, Joyeuse Saint-Valentin !

Et c’est reparti pour 9 mois d’attente mais ce sera le sujet d’un autre article.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Euthanasiez vos babas.

12

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 02-07-2011

Mots-clefs :, , ,

Dernièrement, je me promenais sur le blog de Boules de Fourrure et je suis tombé sur un post qui m’a effrayé, il y a des femmes enceintes qui appellent leur vétérinaire pour euthanasier leur chat car elles ne sont pas immunisées contre la toxo.

- Clinique vétérinaire, bonjour.
- Bonjour, c'est madame Dupin, je voudrais prendre rendez-vous pour l'euthanasie du chat de ma belle-fille, madame Létang. C'est Caramel, il est soigné chez vous.
- Heu... mais qu'est-ce qui lui arrive, à Caramel ?
- Ma belle-fille est enceinte, vous comprenez ?
- Bien. C'est elle qui l'amènera ? Je la recevrai personnellement.
- Merci docteur, je viendrai aussi pour la soutenir, ce n'est pas facile pour elle.
- Parfait, nous pourrons parler ensemble de tout ça.
- Merci d'être aussi compréhensif, docteur !

Ayant trouvé ça affolant, j’ai fait quelques recherches sur Internet et il s’avère que c’est monnaie courante, sur recommandation de certains gynécos ! Et lorsqu’on ne les euthanasie pas, on les abandonne.

Penchons nous un peu sur la Toxoplasmose.

La Toxoplasmose est un affection causée par le toxoplasme, un parasite. Pour vivre, un parasite a besoin d’un hôte, ce qui peut-être un homme, un buffle ou un végétal pour certain parasites. Il existe 2 types d’hôtes, les définitifs où il se reproduit, ou les intermédiaires où il ne fait que grandir.
Dans le cas du toxoplasme, il a plusieurs hôtes intermédiaires comme l’homme, la souris, ou tout autre animal à sang chaud. Il n’a cependant qu’un seul hôte définitif, le chat.

Lorsque le chat est contaminé, (nous verrons plus tard comment) le toxoplasme se multiplie dans son intestin et pond des oeufs que l’on appelle ookystes. Ces ookystes sont éliminés par les selles, ils atteignent leur maturité au bout de 2 à 5 jours, c’est à ce moment qu’ils deviennent contaminants.

L’hôte intermédiaire quand à lui ingère des ookystes matures (en mangeant des légumes ou de l’herbe souillés pour les animaux, ou en mangeant de la viande contaminée par les légumes ou herbe souillés pour les carnivores), ces derniers circulent dans le sang et forment des kystes par endroit où ils attendent tranquillement un hôte définitif pour se reproduire. C’est en mangeant des hôtes intermédiaires comme les souris que le chat se contamine.

Votre chat n’a donc aucune chance d’être contaminé s’il ne sort pas et ne présente donc aucun risque pour vous.
S’il sort il suffit de changer les litières tous les jours afin que les ookystes ne puissent arriver à maturité et vous ne risquerez rien.

De plus, les chats ayant été contaminés, ne sont excréteurs que quelques jours dans leur vie, quelques jours nécessaires pour se défendre contre le parasite et l’éliminer. Ensuite leur système immunitaire élimine le parasite à chaque contamination. Si votre chat sort, il y a donc de grandes chances qu’il ait eu la toxoplasmose plus jeune et qu’il possède déjà les défenses immunitaires.

On estime à chaque instant que seulement 1% des chats sont excréteurs.

En revanche le risque de transmission est bien plus élevé avec des légumes mal lavés ou de la viande mal cuite. Prenez vos dispositions, et laissez votre chat larver sur le canapé ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Le zhom cuisine pour la madeleine.

5

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père au foyer | Publié le 01-07-2011

Mots-clefs :, ,

Si il y a une chose qui se complexifie avec la grossesse de la madeleine, c’est pour faire à manger …

Et oui, comme vous le savez, je suis l’homme parfait et donc c’est moi qui cuisine. Non pas que la madeleine ne sache pas cuisiner, mais elle aime pas ça alors que moi j’adore (ce qui est dommage parce que quand elle s’y met elle cuisine ‘achement bien).

Ce n’est donc pas de faire à manger qui est complexe mais de trouver quelque chose qui rentrera sans ressortir, et ça c’est pas facile.
Il y a plusieurs cas possibles:

- Madeleine, tu veux manger quoi ?
(un son émerge de la cuvette des toilettes)
- Bon bah je mange, tu me dis quand tu as faim hein ?

- Madeleine, tu veux manger quoi ?
- J’en sais rien, j’pas trop faim pour le moment, fais ce que tu veux.
(Le zhom se lance alors dans une paella maison qui lui prends 3 bonnes heures de préparation)
- A taaaaaaaaaaaaaable !
- J’arrive.
(La madeleine passe la porte de la cuisine, sent l’odeur des crevettes, un son émerge de la cuvette des toilettes)
- Bon appétit la morveuse !

- Madeleine, tu veux manger quoi ?
- M’en fous tant que ça se mange avec de la sauce tartare !

- Madeleine tu veux manger quoi ?
- Du poulet rôti avec des frites !
(Le zhom va donc capturer un poulet à Carrefour Market en le rusant avec un faux œuf à couver. Le rôtit)
- A taaaaaaaaaaaaaaaable !
- J’arrive.
(La madeleine arrive, s’assoit mange 2 frites accompagnées d’un demi pot de sauce tartare en attendant le poulet. Le zhom sort le poulet du four, laissant sortir la douce odeur des herbes grillés et le … Un son émerge de la cuvette des toilettes)

Après quelques expériences, on peut dresser une liste de choses à éviter. Attention, la liste dépend de la femme enceinte et est différente à chaque grossesse.

Vers le 5ème mois, le zhom fait aussi la vaisselle car la madeleine, n’arrive plus à atteindre l’évier.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Zhom et les jambes lourdes.

7

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père au foyer | Publié le 29-06-2011

Mots-clefs :,

S’il y a un point commun à beaucoup de madeleines, mis à part le gros bidounou, c’est bien les jambes lourdes.

Parmi les remèdes, on trouvera une serviette mouillée, un gel inutile, un ventilateur ou …………. des bas de contention.

Outil incontournable de la madeleine pour relancer la circulation sanguine, il est aussi un des pires ennemis du zhom.
Décliné en divers coloris plus particuliers les uns que les autres et ornés d’un semblant de dentelle, ces bijoux de la mode thérapeutique évitent à la madeleine de chercher des excuses pour justifier sa baisse de libido à son mâle. En effet, contrairement à des bas comme on en trouverait chez Aubade, ceux-ci ont la particularité, de par leur esthétisme inédit, de renvoyer la libido masculine d’où elle vient.

Les bas de contention étant généralement difficiles à enfiler, difficulté à laquelle vient s’ajouter un ventre proéminent qui rapproche la souplesse de madame à un niveau zéro, la madeleine a généralement besoin de son zhom pour enfiler ses objets de torture. Cela se passe généralement bien si l’on fait abstraction des doigts coincés entre les bas et le pied ou de la jambe qui glisse et qui vient loger le pied de la madeleine dans l’œil du zhom.
La souplesse de la madeleine ne se restaurant pas soudainement, le zhom devra aussi enlever les bas en tirant très fort à l’aide d’une pince multiprise. Le port de lunettes de sécurité est conseillé afin de ne pas se retrouver éborgné lorsque le bas daignera lâcher la jambe de la madeleine.

Je lance donc un appel de détresse à tous les fabricants de bas de contention, s’il vous plaît, pensez aux mâles !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

La morveuse et Bébé Koala.

4

Publié par Zhom | Classé dans Un morveux en cours | Publié le 28-06-2011

Mots-clefs :, , , ,

Quand la nouvelle de l’arrivée prochaine d’un morveux est tombée, nous nous sommes lancés dans l’apprentissage à la morveuse de la nouvelle.
Pour cela, nous lui avons acheté:

Je ne sais pas si elle a compris mais quand je lui ai donné, elle l’a pas trop aimé, elle en a déchiré une page.
« Hey dis donc Morveuse, c’est pas très très bien de déchirer les livres hein ! Je vais te le lire, tu l’aimera peut-être plus. »

Hop je m’assois sur le fauteuil, hisse la morveuse sur mon genou et hop on attaque le bouquin.

Alors dès le début de l’histoire, on est à fond dans le sujet, Bébé Koala (qui est une petite demoiselle) a appris une nouvelle, maman attend un bébé, comme ça, CASH. Y’a pas de « Morveuse, il faut qu’on te dise un truc, alors voilà, maman a un bébé dans son ventre. » Non non, chez les Koalas, c’est « Hey Bébé ! Ta mère est en cloque ! »
La réaction de la gamine, elle chope son hamster, le planque dans son pyjama « Héhé, moi aussi j’attends un bébé » … Normal, elle a 3 ou 4 ans, elle comprend parfaitement que maman ai un parasite dans le ventre …

Première question de Bébé Koala, non ce n’est pas « comment on fait les bébés ? » mais « Ce sera un petit frère ou une petite sœur ? », la réponse, « ce sera une surprise » la satisfait apparemment pleinement, elle enchaîne donc avec « Il arrive quand ? C’est long d’attendre ! » Alors là, ma fille t’es pas couchée, tu le sais depuis 5 minutes mais t’en as déjà marre d’attendre …

Bref le temps passe et comme le précise l’auteur, le ventre de maman s’arrondit mais elle ne vomit pas, elle dort très bien, elle ne va pas pisser toutes les 5 minutes et n’a pas d’énormes poches sous les yeux. D’ailleurs elle aide papa à peindre la chambre du bébé. Pendant ce temps Bébé Koala joue avec son hamster au milieu des pots de peinture grand ouverts … Les parents Koala ont confiance en leur morveuse, elle ne noiera pas le hamster dans la peinture, ne le peindra pas en violet, ne mangera pas la peinture et n’éclaboussera pas de la peinture partout … Non non, Bébé Koala peint sagement le coffre à jouet, la peinture ne bave pas et le rouge ne dépasse pas du cœur dessiné.

Ensuite on part dans les clichés, papa installe les étagères sans que maman ai besoin de lui dire si elles sont droites. Et maman prépare les vêtements sans se soucier de savoir si ça lui plaît. Pendant ce temps, bébé Koala montre à son hamster ses vieux pyjamas qui ont l’air vachement neufs.

Au bout d’un moment papa et maman délaissent totalement Bébé Koala qui traumatise son hamster en lui fourrant une suce dans le bec ou en lui prenant un bain … Apparemment, les parents s’en foutent (pauvre bête), Bébé Koala décide alors d’en venir aux grands moyens et ……………. défait la valise du bébé ! Torturer le hamster ça passe, mais défaire la valise du bébé c’est pas bien ! Bébé koala se fait gronder. La gamine s’explique « Personne ne m’aime ! » Du coup les parents font un câlin à la gamine. Elle est réjouit. Apparemment elle doit faire des conneries pour avoir des câlins, logique …

Ça y est, le bébé est né, Maman et Papa ont disparu dans la nuit et c’est Mamie qui amène la gosse à la maternité où elle a le privilège de faire un bisou à son frère.

Un mois plus tard tout se passe bien, Bébé Koala pousse son frère dans sa poussette. On ne sait pas que pendant un mois elle a fait des crises de jalousie terribles à ses parents. Elle prépare son biberon, à bonne température puisqu’elle sait se servir à la perfection du micro-ondes.

*FIN*

Maintenant, la morveuse nous harcèle pour qu’on lui lise et si on lui demande où est le bébé de maman elle montre le bidou de sa môman, c’trop mignon.
Conclusion: Bébé Koala, Petit Frère est né est un livre irréel mais efficace.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share