Lettre ouverte à Madame Badinter.

12

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 08-07-2011

Mots-clefs :,

Madame,

J’ai vu aujourd’hui votre passage à France Inter le 11 février 2010 que l’on peut retrouver ici. Outre votre vision de la régression de la femme faible dont je vous parlerai plus tard, je n’ai pas manqué votre vision de la paternité. Je dois vous dire que votre vision étriquée et conservatrice du père m’a profondément choqué.
Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, mais dans le mien, les pères promènent les enfants, les pères changent les couches, les pères sont sortis du canapé où ils buvaient tranquillement leur bière devant Télé-foot.
Pour ma part même je représente une part de la population qui doit vous sembler incompréhensible puisque j’élève mes enfants, pendant que ma femme travaille. Je ne sais pas ce qui amène à dire que les couches jetables ont aidé la femme à se libérer du foyer, mais ici, ma fille a des couches lavables, que je lave, 2 fois par semaine, ça me prend 30 minutes par semaine à tout casser.
Je pourrais travailler et ainsi me libérer de ma vie d’esclave domestique, mais je préfère, oui je préfère, on ne m’y force pas, rester chez moi avec mon enfant, m’en occuper, le regarder grandir. Votre argumentation est effrayante dans votre vision du foyer. Selon vous, tout dépend de la mère, je m’inquiète de voir une philosophe comme vous s’ancrer dans une vision rétrograde du foyer. Nous ne sommes plus en 1930 où la femme prenait toutes les décisions relatives aux enfants pendant que l’homme allait travailler à l’usine pour nourrir la famille. À l’époque d’aujourd’hui, les décisions se prennent à deux, aussi bien au sujet de l’allaitement, des couches, que de la gestion des comptes.
Ma femme a allaité ma fille jusqu’à ses 14 mois (exclusivement jusqu’à 7 mois) et cela ne l’a pas empêché de travailler. Je vous rappelle d’ailleurs à ce sujet que l’OMS ou l’Unicef ne force personne à allaiter. Elle le recommande. Elle ne culpabilise personne. Elle se contente de recommander. Si vous cherchez, jamais vous ne trouverez l’OMS ou l’Unicef vous dire: « Vous devez allaiter, sinon vous êtes une mère indigne ». L’OMS comme l’Unicef ne pense qu’au bien de l’enfant, et ne peut recommander aux mères de donner à leurs enfants du Lait Artificiel, sinon je vous met au défi de me prouver que le Lait Artificiel est meilleur pour l’enfant que le lait maternel.
Vous tenez toute votre argumentation sur une régression des droits de la femme par rapport à son statut depuis sa pseudo-libération. La libération de la femme c’est une chose, mais le bien de l’enfant en est une autre. Si vous prenez la responsabilité de faire un enfant, vous vous devez de faire le mieux pour lui. Je suis né en 86, bien après la dite libération de la femme, j’ai connu dans ma jeunesse, bien plus de mères au foyer qu’à l’heure actuelle. Je doute donc que l’indépendance de la femme soit tant que cela en régression.
Selon vous, les femmes qui restent au foyer – et donc les hommes qui en font autant par extension – sont faibles. Est-ce faible de vouloir prendre soin de ceux que l’on aime ? Je ne pense pas. Je pense plutôt cela normal.
J’espère pour vous et vos enfants que vous n’avez pas, à l’époque de leur enfance, appliqué ce que vous soutenez au jour d’aujourd’hui. Le cas échéant, vous avez raté une grande partie de votre vie au profit de votre réussite professionnelle. Je vous en plains.

Cordialement,

Brice

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Z’avez une table à langer ?

10

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 07-07-2011

Mots-clefs :,

Changer les morveux dans les lieux publics c’est pas toujours évident. Mais bien souvent on arrive à trouver des tables à langer bien au chaud.
Centre commercial, restaurant, McDonald’s, toilettes publiques et autres lieux publics.

En revanche, le Zhom se retrouve bien souvent face à un problème récurrent, les tables à langer se trouvent dans les toilettes des dames. Les pères n’ont-ils donc pas le droit de changer leur morveux. Il semblerait qu’à certains endroits la réponse soit non. Pour exemple le McDonald’s de la Rue Sainte-Catherine à Bordeaux se vante sur la porte des toilettes d’avoir une table à langer sauf que celle-ci se trouve dans les toilettes de ces dames, idem à Mériadeck ou à la Gare St-Jean.

Personnellement, dans un cas comme ça, je ne m’embête pas pour squatter la table à langer de ces dames lorsqu’elles ont quitté leur repaire. Après tout j’ai autant le droit qu’elles de changer la morveuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

La France des assistés (ou pas).

10

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 04-07-2011

Mots-clefs :,

Début Juin, l’édition papier du Figaro présentait en Une une enquête sur « La France des Assistés ». Ce titre m’ayant fait largement sourire, je l’ai repris, en partie, pour cet article.

A l’époque donc où nos instances supérieures font paraît-il de la prévention afin de nous sauver:

- d’une fin tragique
Sécuroutiere

- d’une fin de vie douloureuse
fumertue

- d’une fin lente et douloureuse
cancer du sein
Notons d’ailleurs l’absurdité de cette campagne étant donné que le cancer du sein ça n’arrive malheureusement pas qu’à 50 ans.

- des problèmes de santé au travail.
travail

Ah tiens, justement, c’est là que je voulais en venir.
En effet, la Madeleine s’est offert pour cette grossesse une hernie ombilicale. Bien sûr, la Sage-femme voit ça, ça a pas fait un pli, arrêt de travail et ceinture de grossesse lombo-abdominale (dans laquelle elle est super sexy …. ou pas).
Qui dit arrêt maladie, dit arrêt de la paie et indemnisation par la sécurité sociale. et c’est là que le bas blesse.
Voyez vous, pour des raisons budgétaires et afin de lutter contre les abus (non, les inspections c’est pas efficaces, faut serrer la vis à tout le monde, même aux vrais malades), l’indemnisation de la Sécurité Sociale n’est plus de 80% mais de 50% du salaire.
Faisons maintenant un calcul sans chiffres, considérons comme revenus du foyer, un salaire misérable d’infirmière en début de carrière, celui d’un père au foyer, celui de la morveuse que la CAF a l’extrême générosité de lui verser chaque mois. Vous l’aurez compris, le salaire misérable d’infirmière représente 75% des revenus du foyer.
Un arrêt maladie, ça veut donc dire chez nous 75%*50% = 37,5% de moins dans nos revenus. Autant dire qu’on réfléchit bien avant de s’arrêter dans ces conditions.
Dans la situation de la Madeleine, il y a un morveux en jeu, on va pas jouer à l’envoyer au boulot dans cet état.

Mais le problème est là, quand vous avez un membre actif de la famille, sur qui repose les 3/4 de vos revenus, il y réfléchit à 2 fois avant d’aller voir son médecin, et prend des risques à aller travailler malgré ses problèmes de santé.

- Tiens Ginette, qu’est-ce que tu fais dans un fauteuil roulant ?
- Oh bah, tu sais, ça fait 6 mois que j’avais mal au dos …
- Oui, oui, tu n’avais pas voulu t’arrêter.
- Bah oui, en arrêt maladie, je ne gagnais plus que 600€ par mois et vu que le loyer nous en coûte 700, j’ai pas pu m’arrêter.
- Et du coup qu’est-ce qui t’es arrivé.
- Ben c’était une vertèbre de déplacée et là ben elle a fini par écraser la moelle épinière , je suis paraplégique.

Comment dans un pays où on parle tant de prévention au travail et de manger 5 fruits et légumes par jour, peut-on trouver des aberrations pareilles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Euthanasiez vos babas.

12

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 02-07-2011

Mots-clefs :, , ,

Dernièrement, je me promenais sur le blog de Boules de Fourrure et je suis tombé sur un post qui m’a effrayé, il y a des femmes enceintes qui appellent leur vétérinaire pour euthanasier leur chat car elles ne sont pas immunisées contre la toxo.

- Clinique vétérinaire, bonjour.
- Bonjour, c'est madame Dupin, je voudrais prendre rendez-vous pour l'euthanasie du chat de ma belle-fille, madame Létang. C'est Caramel, il est soigné chez vous.
- Heu... mais qu'est-ce qui lui arrive, à Caramel ?
- Ma belle-fille est enceinte, vous comprenez ?
- Bien. C'est elle qui l'amènera ? Je la recevrai personnellement.
- Merci docteur, je viendrai aussi pour la soutenir, ce n'est pas facile pour elle.
- Parfait, nous pourrons parler ensemble de tout ça.
- Merci d'être aussi compréhensif, docteur !

Ayant trouvé ça affolant, j’ai fait quelques recherches sur Internet et il s’avère que c’est monnaie courante, sur recommandation de certains gynécos ! Et lorsqu’on ne les euthanasie pas, on les abandonne.

Penchons nous un peu sur la Toxoplasmose.

La Toxoplasmose est un affection causée par le toxoplasme, un parasite. Pour vivre, un parasite a besoin d’un hôte, ce qui peut-être un homme, un buffle ou un végétal pour certain parasites. Il existe 2 types d’hôtes, les définitifs où il se reproduit, ou les intermédiaires où il ne fait que grandir.
Dans le cas du toxoplasme, il a plusieurs hôtes intermédiaires comme l’homme, la souris, ou tout autre animal à sang chaud. Il n’a cependant qu’un seul hôte définitif, le chat.

Lorsque le chat est contaminé, (nous verrons plus tard comment) le toxoplasme se multiplie dans son intestin et pond des oeufs que l’on appelle ookystes. Ces ookystes sont éliminés par les selles, ils atteignent leur maturité au bout de 2 à 5 jours, c’est à ce moment qu’ils deviennent contaminants.

L’hôte intermédiaire quand à lui ingère des ookystes matures (en mangeant des légumes ou de l’herbe souillés pour les animaux, ou en mangeant de la viande contaminée par les légumes ou herbe souillés pour les carnivores), ces derniers circulent dans le sang et forment des kystes par endroit où ils attendent tranquillement un hôte définitif pour se reproduire. C’est en mangeant des hôtes intermédiaires comme les souris que le chat se contamine.

Votre chat n’a donc aucune chance d’être contaminé s’il ne sort pas et ne présente donc aucun risque pour vous.
S’il sort il suffit de changer les litières tous les jours afin que les ookystes ne puissent arriver à maturité et vous ne risquerez rien.

De plus, les chats ayant été contaminés, ne sont excréteurs que quelques jours dans leur vie, quelques jours nécessaires pour se défendre contre le parasite et l’éliminer. Ensuite leur système immunitaire élimine le parasite à chaque contamination. Si votre chat sort, il y a donc de grandes chances qu’il ait eu la toxoplasmose plus jeune et qu’il possède déjà les défenses immunitaires.

On estime à chaque instant que seulement 1% des chats sont excréteurs.

En revanche le risque de transmission est bien plus élevé avec des légumes mal lavés ou de la viande mal cuite. Prenez vos dispositions, et laissez votre chat larver sur le canapé ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share