L’allergie aux protéines de lait de vache et ses alternatives.

5

Publié par Zhom | Classé dans L'allaitement c'est cool | Publié le 09-07-2011

Mots-clefs :, ,

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) touche environ 0,5 % des enfants de 0 à 3 ans, qu’ils soient allaités ou non.
Comme toutes les allergies, certains enfants ont des prédispositions selon le terrain allergique de ses parents. Elle est déclenchée par une arrivée précoce des Protéines de Lait de Vache (PLV) dans l’alimentation de l’enfant. En revanche l’APLV est très rarement définitive et disparaît généralement avec le temps. Contrairement aux idées reçues, l’APLV peut se déclarer chez l’enfant allaité si sa mère consomme des produits laitiers.

L’APLV se traduit principalement par des rougeurs et démangeaisons cutanées, mais aussi par des problèmes digestifs variés dont les vomissements et diarrhées.

Les alternatives en cas d’APLV sont soit l’allaitement avec un régime draconien pour la mère qui doit supprimer les produits laitiers de son alimentation mais aussi tous les autres aliments allergènes comme l’oeuf, les arachides etc, soit des préparations où les protéines de lait de vache ont été plus ou moins lysées selon la gravité de l’allergie pour être plus faciles à assimiler. Ces laits sont disponibles en pharmacie sur ou sans prescription sachant qu’en cas de prescription, ces laits sont soumis à une tarification dite LPPR, c’est à dire que le prix de vente est libre mais qu’un montant précis, déterminé par la Sécurité Sociale, est remboursé.
Ces laits font généralement l’objet d’un dépassement par les pharmacies car elles l’achètent généralement plus cher que le montant remboursé par la Sécurité Sociale.

Certains parents, devant cette dépense, se laissent tenter par le lait de Soja. C’est une grave erreur. En effet, le soja n’étant pas un mammifère, il lui est impossible de produire du lait. Le lait de soja n’est que du jus de Soja, tout comme le lait de coco. Il ne sont appelé ainsi qu’à cause de leur couleur. En cas de manque d’argent pour acheter des hydrolysats de protéine, privilégiez l’allaitement avec une nutrition adaptée pour la mère. Pour les mères atteintes du HIV ou ayant un autre problème l’empêchant d’allaiter, tout n’est pas perdu. En effet, si vous habitez près d’un lactarium (il y en a 19 en France), votre médecin peut prescrire à l’enfant un lait maternel adapté, dépourvu d’allergènes. Certains lactarium, comme celui de Marmande lyophilisent le lait, favorisant ainsi son transport et sa conservation.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Les répliques du Zhom qui allaite.

9

Publié par Zhom | Classé dans L'allaitement c'est cool | Publié le 25-06-2011

Mots-clefs :, ,

Comme je le disais précédemment, l’allaitement c’est cool. Mais tout le monde n’est pas de cet avis, immanquablement, on se prend plein de remarques dans les dents… Mais il y a toujours une réponse possible (même plusieurs) en voici une sélection.

- Ça te gène pas que ta femme allaite ?
* Oh que non, j’vois ses seins plus souvent maintenant.

- Oui mais on sait pas si le morveux a assez mangé …
* Bah si, quand il arrête de téter c’est qu’il a plus faim.
- C’est peut-être parce qu’il n’y a plus de lait …
* Un sein c’pas un biberon, c’est comme au KFC, boisson à volonté …

- Mais, tu te sens pas exclu avec l’allaitement ?
* Non, ON allaite …
* Non, on partage le repas, c’est mieux que de gaver le morveux tout seul.

- Ta femme allaite en public ? Ça te dérange pas que d’autres mecs reluque ses seins ?
* Non, ça prouve que c’est la mienne qui a les plus beaux !
* Non, car en général, l’homme civilisé évite de scotcher dessus.

- Et sexuellement tu fais comment avec ta femme ?
* Ben comme avec la tienne !
* Bah, je lui ai jamais sucé le sein comme si j’attendais du lait donc y’a pas de soucis …

Après la tétée, le dodo

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Zhom et l’allaitement.

10

Publié par Zhom | Classé dans L'allaitement c'est cool | Publié le 24-06-2011

Mots-clefs :, ,

Chers Zhoms, chers Mâles …

Votre madeleine d’amour peut avoir envie d’allaiter et donc vous poser la question « Tu penses quoi de l’allaitement ? » …
Si elle ne vous pose pas la question, un conseil, posez-lui … Parce que l’allaitement c’est génial.

Pourquoi ?

Voici les 2 grosses différences non négligeables entre allaiter le morveux ou ne pas l’allaiter !
Nous verrons donc le cas 1 bébé non allaité, cas 2 bébé allaité.

1ère situation: La nuit le morveux se réveille, arrêtons de se faire des illusions, il a faim.
Cas 1: Il faut se lever pour préparer le biberon. Pour se faire, il va falloir ouvrir les yeux, se mouvoir jusqu’à la cuisine, allumer la lumière, attendre d’avoir retrouvé la vue, trouver un biberon,faire chauffer de l’eau, y mettre un nombre précis de cuillères rases de lait lyophilisé qu’on sait pas trop ce qu’il y a dedans, recommencer parce qu’on ne sait plus combien on a mis de cuillères, aller dans la chambre du morveux, atteindre son lit sans se casser la gueule en se prenant les pieds dans ce trotteur de merde, attraper le morveux, lui faire boire le biberon, rendormir le morveux, retourner se coucher, retrouver le sommeil.
Sachant cela il y a une chance sur deux que vous en ayez le courage et que vous ne fassiez pas semblant de dormir comme un connard.
Cas 2: Il faut se lever, attraper le morveux, le poser à côté de maman, attendre que le morveux se rendorme au sein, le poser délicatement dans son lit, retrouver le sommeil.

2ème situation: Cet après-midi, on va se promener.
Cas 1: Il faut préparer le sac à langer des fois que le morveux aurait faim. Alors il faudra y mettre une couche parce qu’on sait jamais, mais aussi, la bouteille d’Évian, des petites doses de lait en poudre, un bavoir, un voire plusieurs biberons selon la durée de la sortie.
Cas 2: Mettre une couche dans sa poche et emmener la poitrine de maman.

L’allaitement c’est avant tout un repas complet et adapté pour le morveux et surtout un gain de temps, de place (quoique une femme ça prend de la place) et un gain d’argent sans oublier que ça facilite la vie du zhom.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share