Quand une sage femme répond à vos questions…

33

Publié par Zhom | Classé dans Zhom mène l'enquête | Publié le 24-09-2011

Et pas n’importe quelle sage femme, Notre sage femme, Isabelle Députier, une des 25 sages femmes pratiquant l’AAD régulièrement en France. La classe, non?

Les questions que vous avez posé sur ma page Facebook, lui ont était retranscrites tel quel. Laissons place à Isa maintenant:

As tu des enfants?

Oui, j’en ai 3. Gaëtan qui a 24 ans, ingénieur informaticien à Paris, Anaïs qui a 20 ans, en école d’ingénieur à Nancy et Oriane qui a 17 ans, en 1ère S.

Sont-ils nés à domicile?

Non car à l’époque il n’y avait aucune sage femme à Bordeaux pour ce type d’accompagnement et surtout ma réflexion sur la prise en charge des naissances n’était pas si aboutie qu’aujourd’hui.

Qu’est ce qui t’as amenée à devenir Sage femme?

Le hasard des concours…

D’ailleurs comment devient-on sage femme?

Il faut passer un bac (le S c’est mieux) puis intégrer la première année de médecine (PACES), passer le concours de médecine avec réussite puis enchaîner sur 4 années d’école de sage femme (qui sont en train de basculer en Unité de formation de recherche, UFR)

Il y a peu de sage femme pratiquant l’AAD en France, selon toi, est un problème de mentalité, de rémunération, d’assurance?

Le premier problème c’est la disponibilité qui est incompatible avec une vie de famille normale. Le 2ème problème c’est le manque de rémunération par rapport à la responsabilité et à la disponibilité. Il y a aussi le problème de reconnaissance: celui des autres professionnels de santé, on est soumis à des rumeurs, diffamations et même parfois de la haine de certains collègues et autres… Mais aussi le manque de reconnaissance des couples, c’est souvent qu’on oublie un petit « Merci » qui met le sourire aux lèvres.

Le manque de SF pratiquant l’AAD fait que leur emploi du temps doit être chargé. Comment gères-tu le tien?

Je fais en moyenne 90h par semaine… Très lourd à gérer surtout le manque de sommeil… après c’est une habitude.

Comment se passe la déclaration de la naissance avec un AAD?

Le père ou quelqu’un d’autre va à la mairie dans les 3 jours ouvrables qui suivent la naissance avec une déclaration remplie par la SF, une pièce d’identité des parents et le livret de famille s’il existe. Depuis très peu de temps, le père peut faire seul une attestation de déclaration de naissance s’il n’y avait pas de professionnel médical au moment de la naissance.

Combien coûte un AAD en moyenne?

Nous sommes payés par la sécu: 312 € pour un accouchement et 6 jours de suites de couches. Après déduction des charges, il reste 150€!!!

Les dépassements d’honoraires des sage femmes sont très variable. Qu’en est il chez toi?

J’essaie de demander 250€ pour me payer le suivi des suites de couches. Il y a seulement 1 femme sur 15 qui me les règle…

Combien d’AAD fais-tu par an?

120 femmes inscrites (10 par mois), il y en a une dizaine que je vais « perdre » en route (déménagement, complication de la grossesse…). Sur les 110 restantes j’en transfère entre 3 et 5 pendant l’accouchement.

Comment es-tu perçue par tes consœurs/confrères?

Soit très bien, soit comme une « sorcière »… et c’est souvent ces dernières qu’on entends le plus!!!

Comment gères-tu tes week-end et vacances?

Je ne prends que 15 jours de vacances par an. Les week-end je les passe quasi tout le temps au cabinet… Ça crée quelques crises familiales…

As-tu déjà envoyé une femme à la maternité car tu n’étais pas disponible?

Oui.

Travailles tu seule?

Oui, j’ai des étudiantes sage-femme quelquefois en stage avec moi pour 5 semaines.

Que dirais tu à des parents qui souhaitent un AAD mais ayant trop peur pour franchir le pas?

Au moins de s’informer et de demander un entretien avec une sage femme pratiquant l’AAD.

Comment convaincre son mari qu’accoucher à domicile, ce n’est pas inconscient?

Un entretien avec un SF et la lecture d’étude médicale attestant que l’AAD est moins risqué qu’en structure. Un site intéressant (mais en anglais) http://www.cmaj.ca et un livre à lire: « naissances intimes » Collange.

Quels conseils donnes-tu à la maman si tu sais que tu n’arrivera pas assez vite? Et que fais tu une fois arrivée si tu es arrivée trop tard?

Pas de panique, si l’accouchement se présente rapidement c’est qu’il n’y a pas de complications.

Quels positions sont les moins douloureuses lors des contractions?

Tout se prépare avant l’accouchement et les cours sont essentiels…

Comment prépares-tu les mamans à la douleur du travail et de l’expulsion?

Viens assister à mes cours…

Le papa peut il aider la maman à accoucher avec la SF en retrait, se contentant de prodiguer des conseils au papa?

Sans aucun problème!

As tu des petits conseils pour que le papa et la maman soient calmes et détendu le jour J?

LA CONFIANCE!

Que fais tu du placenta?

Ce que veulent les parents: je le jette, je prélève pour faire des granules homéopathiques (NDLR: labo en Allemagne et en Suisse), je le congèle pour que les parents puissent l’enterrer plus tard …

Combien de temps attends tu pour couper le cordon?

Au moins 10 minutes.

Combien de temps laisses tu le bébé sur le ventre de sa maman avant de procéder aux examens de routine?

Le temps que le placenta se décolle pour la délivrance, ensuite il fait du peau à peau avec le père, il tète et au bout d’une heure et demi on fera le reste.

Qu’est ce que tu promènes dans ta trousse quand tu vas sur un AAD?

J’ai une caisse matériel bébé avec aspiration, ventilation, oxygène, et une caisse maternelle avec perfusion, matériel de sutures, médicaments,… J’emmène aussi un pèse bébé, un tire lait et le monitoring.

As tu déjà accouché des multiples à domicile?

Je l’ai fais une fois mais avec 3 conditions: les 2 bébés têtes en bas, naissances après 38 SA et une deuxième sage femme.

Jusqu’à quel terme vas tu avant de diriger la maman vers un déclenchement?

42 SA

Dans quels cas as tu déjà dû emmener une mère en urgence à l’hôpital?

1 seule fois sur plus de 700 accouchements pour une procidence du cordon. Tout le monde allait bien après la césarienne.

Comment as tu été accueillie par le personnel hospitalier?

Moyen…

La proximité d’une maternité est elle une obligation pour un AAD?

OUI, avec un temps de trajet entre 20 et 30 minutes.

Que faire du/des aînés pendant l’accouchement?

On s’adapte mais il faut toujours prévoir quelqu’un.

Comment protège-t-on le sol, lit, canapé, mur, plafonds lors de la boucherie? heu de la naissance pardon?

On mets des bâches de peintures et des alèses absorbantes.

 

Un énorme MERCI à Isabelle qui s’est prêtée au jeu!!!

 

 

Contrat Creative Commons
Quand une Sage-Femme répond à vos questions de Le Blog de Zhom est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à garbalovina.free.fr.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://garbalovina.free.fr/blog2zhom/?page_id=788.

Rendez-vous sur Hellocoton !. ♡CopyHeart 2011 par Zhom. La Copie est un acte d'amour. Copiez et partagez autant que nécessaire.
Share

Commentaire(s) (33)

Un grand merci à vous deux et à Isabelle pour ce témoignage !!!

Malheureusement, mon amoureux est très réticent pour un AAD donc nous avons opté pour la voie du compromis avec la Maison Arc-en-Ciel à Lormont (33) mais je ne désespère pas de le faire changer d’avis une fois que je serais enceinte !!

   2 likes

Eh bé, 90h/semaine,elles donnent beaucoup d’elles-mêmes hein les SF qui pratiquent les AAD. je les admire, oui, oui, et j’espère de tout coeur pouvoir en trouver une lorsque BB2 sera dans mon ventre. Merci pour cette ITW très instructive Zhom et plein de bonnes ondes pour votre projet d’AAD! Bisous à la famille!!!

   1 likes

Merci pour cet article ! Je pensais justement à Isa aujourd’hui ! Plus que la SF de mon AAD, Isa est le petit coin de repos que j’ai dans la tête quand j’ai un coup de mou comme on dit.
Dans la famille on est fan !
J’espère que votre projet aboutira !

   1 likes

Comment convaincre son mari qu’accoucher à domicile, ce n’est pas inconscient?

Site ressource : http://www.naitre-chez-soi.info/

Tous mes vœux pour une naissance selon vos choix ;-)

   0 likes

Bonjour, heureuse de croiser la route ici grâce à un lien qui a circulé sur FB :-) Je suis aussi du coin et fan d’Isa :-D Bravo pour cette interview dont j’ai fait le lien sur le site http://www.prepanaissance.com ! où l’on trouve aussi un article sur une rencontre avec Isa… Sinon il n’y a pas 25 s-f aad en France mais bien une soixantaine !!! ce qui n’empêche pas certains départements d’être sinistrés :-( (http://www.projetdenaissance.com/pages/Repertoire_sagesfemmes-1282342.html) à bientôt !

   0 likes

Comme nous l’a rappelé Isa, il y a une soixante de Sage-Femmes qui ont fait des AAD en France mais seulement 25 en font leur métier tous les jours :)

Bienvenue à toi ;)

   0 likes

Et merci pour le lien :)

   0 likes

Ca veut dire quoi « en font leur métier tous les jours » ??? Une s-f qui fait de l’accompagnement global et suit les aad, en fait bien un métier et il y en a une soixantaine répertoriées depuis les années 2000 en France (voir mon répertoire mais aussi le répertoire de l’ANSFL). Certaines arrêtent (pour différentes raisons) mais d’autres s’installent ce qui fait que ce chiffre est constant sur la durée malgré les probl d’assurance. Certaines s-f accompagnent quelques naissances par mois, d’autres davantage, chacune s’engage selon ses possibilités, mais chacune en fait un « métier ». Le métier n’est pas l’aad, mais bien « s-f » installée « en libéral » qui « pratique l’accompagnement global » ! à bientôt.

   0 likes

Quand je dis « en font leur métier » je veux dire, consacrent leur activité à l’AAD :) Je ne remet pas en question le fait que toutes les sages-femmes fassent leur métier ^^

   0 likes

Oui, alors il y en a bien une soixantaine, je maintiens :-)

   0 likes

Bonjour à tous !

moi, j’ai envie de dire encore une fois MERCI ! à Isa pour ce qu’elle fait, et ce qu’elle m’a permis de faire (et de devenir).

Je n’en reviens pas que certains parents ne la remercient pas vraiment, ça m’a interloquée…

Bon courage à elle et à toutes les SF qui font des AAD. J’ai envie de toutes vous embrasser car le quotidien doit être vraiment difficile parfois.

   0 likes

Comment sais-tu « qu’ils ne la remercient pas « ? Tout le monde n’est pas sur Internet ou prompt à s’y exprimer. En plus le dire ici ne lui arrivera pas forcément à elle… Beaucoup s’expriment aussi en privé. Et puis il arrive que le « courant ne passe pas » que des femmes soient déçues pour x raisons. Mais pour avoir été à la rencontre de 2010 où plus de 200 parents sont venus (voir lien plus haut) il est certain que les fans d’isa se comptent par centaines, et la présence de tous ces parents a été pour elle un formidable hommage. Je ne connais pas de s-f ayant eu un de semblable ! :-D

   0 likes

elle dit « Mais aussi le manque de reconnaissance des couples, c’est souvent qu’on oublie un petit « Merci » qui met le sourire aux lèvres »

   0 likes

Isa, une merveilleuse rencontre, une femme exceptionnelle !! j’ai accouché à domicile de mes 2 enfants avec elle et quels merveilleux souvenirs.. si je pouvais avoir 10 enfants, je ferai mes 10 accouchements avec elle..

   1 likes

Moi aussi j’étais à la rencontre de 2010 (n’ai pas pu venir à celle de cette année).
C’est en lisant la réponse d’Isa (cf document ci-dessus) sur le fait que certaines fois c’est difficile quand le « merci » manque ou est peu présent, que j’ai été étonnée, car comme toi vu le succès de la manifestation je pensais le contraire. ;-)

   1 likes

MAGNIFIQUE personne!!!!! .Elle est super ,rien a dire ,j ai 3 enfants elle m a accoucher de la derniere etant donner que mes deux premier je les aient accoucher a l hopital s etait une catastrophe donc j ai décider de prendre une sage femme est je ne regrette pas s etait un pur bonheur elle etait toujours la pour me soutenir je la conseille a toutes vous n allez pas regretter.

   0 likes

Je pense qu’il est bon de ne pas « juger » trop vite… Isa elle même, ne le fait pas… Même avec un vécu fort de naissance hors du commun, il y a parfois, la pudeur, la maladresse, la fatigue… et les mots qui ne viennent pas… ni sur le moment ni dans les jours qui suivent, ni l’année d’après!
Pour ma part, même si je garde Isa dans un coin de mon coeur, dans mon histoire de femme et de mère, que j’ai trouvé ma façon de la remercier, je ne cherche pas particulièrement à entretenir non plus un lien, à célébrer chaque année quoi que ce soit avec elle, etc. Les pages se tournent aussi, avec les émotions encore présentes…mais on passe aussi à autre chose à un moment donné, tout en restant défenseur de l’AAD au sens large…

   0 likes

Juste pour rappel, car j’ai l’impression que certaines ne l’ont pas compris, mais ce sont les réponses brutes d’Isabelle que l’on retrouve ici … Je n’interprète rien …

   0 likes

Personnellement, j’avais saisi que les ressentis étaient ceux d’Isa, c’est tout l’intérêt de cet interview… C’est une femme engagée, souvent débordée et entière, tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec une personnalité comme la sienne…Donc, je ne juge pas SON attente d’un «merci»…c’est son ressenti, je précise juste que tout le monde n’est pas en capacité de l’exprimer après le chamboulement émotionnel que représente une naissance et encore plus un AAD!!…Et j’imagine aussi qu’on puisse ne pas avoir envie de la remercier, tout simplement! En tt cas, merci pour ce blog!

   0 likes

Allez, il faut bine que quelqu’un vienne faire la mouche du coche. Pour certains, je vais être le diable. L’obstétricien qui exerce en établissement privé. J’ai eu le bonheur, durant ma vie professionnelle d’accompagner des milliers de couples dans cette aventure unique. J’ai aussi souvent été celui qui est appelé par la sage-femme quand ça ne va plus. Et alors, malheureusement, la belle humanité rêvée tombe dans le champ de la médecine voire de la chirurgie. Je voulais vous dire que le plus souvent cela n’est pas prévisible. C’est rare, mais même sans facteur de risque, cela existe. Il ne faut pas mentir. Quand les couples ont accepté ce risque « naturel », alors oui, l’accouchement à domicile a toute sa place. Et les sages-femmes qui l’assument sont des anges. Mais elles ne pourront pas toujours faire des miracles.

   0 likes

Avant tout, bienvenue ici :)

Personnellement, je n’ai rien contre les obstétriciens en général, j’ai juste du mal avec ceux qui ont une fâcheuse tendance à rendre systématiquement la grossesse et l’accouchement pathologiques. Je suis bien conscient qu’en cas de besoin, je serai bien content de trouver un obstétricien pour sauver mon bébé. Mais s’il l’on peut éviter la salle d’accouchement à 15 °C chargée de stress, ça m’arrange.
Je pense aussi qu’entrer dans le champ de la médecine ou de la chirurgie ne supprime pas tout espoir d’humanité … Si un médecin sait expliquer à son patient les problèmes et surtout demander son accord au patient avant d’agir, alors le médecin saura être humain. Comme m’a si bien dit une vétérinaire un jour (oui je sais c’est un médecin pour animaux mais ça ne change pas grand chose pour moi, on voit des vétos bien plus humain que certains médecins :( ) « Le jour où je n’aurai plus aucun état d’âme ni aucune écoute pour mon patient alors je me retirerai de ce métier car je ne serai plus apte à le faire convenablement », malheureusement certains médecins ont oublié que la médecine peut aussi être humaine dès lors qu’on sait prendre son patient en intégralité (Il y a un serment prêté par les médecins qui en parle vaguement il me semble ^^) …

   0 likes

Je suis tout à fait d’accord avec cette phrase :
« Personnellement, je n’ai rien contre les obstétriciens en général, j’ai juste du mal avec ceux qui ont une fâcheuse tendance à rendre systématiquement la grossesse et l’accouchement pathologiques. »

Peut-être faites-vous partie, monsieur l’obstétricien, de ces médecins compétents qui savent observer avec vigilance la nature faire son travail, et n’interviennent que lorsqu’elle présente une défaillance. Ces médecins-là sont admirables… mais encore trop peu nombreux !

Une sage-femme comme Isabelle n’est pas médecin, mais elle sait, elle, observer avec vigilance la nature faire son travail et intervenir lorsqu’il y a une défaillance, voire PRÉVENIR la défaillance par un suivi unique et constant et une excellente connaissance de la maman (bien plus que les 3-4 équipes de sages-femmes différentes qui se relayent auprès d’une maman à l’hôpital) et confier si besoin la maman aux soins experts d’un médecin.

C’est une femme admirable, une bonne personne.
Et si tous les obstétriciens avaient son respect et sa vigilance… elle n’aurait pas besoin de se battre contre les « moulins » de la profession.
Et les mamans/bébés ne s’en porteraient que mieux.

Merci pour cette interview, Zhom !

   0 likes

Bonjour Zhom !
euuuuh je suis enceinte depuis 5 SA, et quitte à faire ma blonde : les baches et les alèses dans la maison pour protéger la maison… c’est sérieux???

   0 likes

Ben pour protèger l’endroit où tu vas accoucher. Pas pour bâcher toute la maison, les murs… C’est pas une boucherie :) Mais par exemple, protèger le matelas pour la perte des eaux, pour la sortie de bébé . On ne refait pas la déco version bâche et alèses…

   0 likes

j’ai la grande chance d’être suivis par isabelle , mon bébé est prévu pour janvier je me sent plus confiante que jamais et grâce a isabelle mon homme aussi qui ne s’imagine pas faire naitre notre enfant autre part qu’a la maison.

pour les protections nandou on ce la fait pas a la dexter lol mais pour au moins protéger le lit et l’endroit ou tu souhaite accoucher dans la maison pour ma part ça sera dans la chambre dans l’idéale et elle est en planché donc il sera protégé par une bache et le matelas sur le quel je souhaite accoucher est protégé par des alaises jetable .

un grand merci a isabelle

   0 likes

Merci beaucoup pour ces questions/réponses !
Où peut on trouver les « études médicales attestant que l’AAD est moins risqué qu’en structure » ?

   0 likes

Ici: http://www.cmaj.ca/content/181/6-7/377.full.pdf mais c’est en anglais :)

   0 likes

J’espérais qu’il y en avait d’autres… Je suis nulle en anglais !!

   0 likes

Google est magique, il traduit les pdf ! Le texte est superposé, mais c’est toujours plus lisible que l’anglais pour moi…

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.cmaj.ca%2Fcontent%2F181%2F6-7%2F377.full.pdf&sl=en&tl=fr&hl=&ie=UTF-8

   0 likes

« …le manque de reconnaissance des couples, c’est souvent qu’on oublie un petit « Merci » qui met le sourire aux lèvres… »

- si on est très déçu, si la sage-femme a été envahissante et agressive, on ne dit pas forcément merci.

Moi, je leur ai dit « merci » le soir/matin même de l’accouchement (à elle et à son stagiaire, dont je ne voulais vraiment pas la présence ; mais Isa a insisté, au téléphone, alors que j’avais déjà des contractions espacées de 2 minutes).
Mais les jours suivants, quand elles appelaient pour savoir si on allait bien, je ne voulais ni ne pouvais leur parler au téléphone. Mon mec pareil.

« Combien de temps laisses tu le bébé sur le ventre de sa maman avant de procéder aux examens de routine?
Le temps que le placenta se décolle pour la délivrance, ensuite il fait du peau à peau avec le père, il tète et au bout d’une heure et demi on fera le reste. »
Chez moi, elle était très speed. J’ai eu le bébé contre moi quelques secondes seulement, avant qu’elle ne le donne au père et n’appuie sur mon ventre pour précipiter le placenta. Elle avait peur, parce que l’étudiante s’était précipitée pour prendre mon bébé à sa naissance, avait tiré sur le cordon, et que cela pouvait provoquer des saignements chez moi. Avant de partir de notre maison, elle est venue me voir en « seule-à-seule » a m’a chuchotée que c’était moi qui avait tiré sur le cordon et que je n’aurais pas dû.

« Le papa peut il aider la maman à accoucher avec la SF en retrait, se contentant de prodiguer des conseils au papa?
Sans aucun problème! »
Je pense qu’Isa souhaite être cette personne détendue et qui laisse sa place au père, s’il le souhaite. Mais dans notre réalité, elle l’a relégué à une place de subordonné, elle l’a « dompté », elle a abusé du fait qu’elle avait plus d’expérience que nous.

Alors que moi et le bébé nous allions bien, et que j’étais arrivée rapidement à dilatation complète avant qu’elle n’arrive à la maison,
Isa ne m’a pas laissé attendre le « désir irrésistible de pousser » dont j’avais lu, dans les livres qu’elle-même me conseillait, notamment « Vivre sa grossesse et son accouchement, une naissance heureuse » par Isabel Brabant.

Isa m’a poussée à pousser avant d’en avoir ce désir ; elle s’est moqué de moi parce que je n’avais que le savoir des livres.
Mais j’en avais un autre, celui de mon corps, celui de ma respiration.
Isa trouvait que je ne respirais pas comme il fallait – à nouveau, je répète que ma respiration « foireuse » m’avait menée à dilatation complète très rapidement. Cette respiration « foireuse », elle ne l’a pas détectée pendant les cours de préparation.

Elle a pratiqué la « gestion active du travail », démodée depuis les années 80. Je m’y suis opposée, mais faiblement, comparé à leur énergie à elles, 2 femmes qui n’étaient pas en travail.

J’ai été très déchirée, en partie à cause de la position semi-couchée imposée pendant une bonne partie de la poussée, et parce que la poussée était forcée et précoce ;
ce n’était pas du tout une naissance physiologique, malgré l’absence de médicaments.

Nous avons été extrêmement déçus d’avoir « accueilli » notre bébé dans le stress du « putain, tu as tiré sur le cordon, tu n’aurais pas dû, elle peut avoir une haemmoragie maintenant ! » , qu’ Isa a lancé à l’étudiante.

Bref, un projet de naissance écrit, et non seulement verbal comme c’était le cas entre nous, est essentiel.
Rappelez les points importants de ce projet à la sage-femme avant la naissance, par téléphone, car si elle a 10 naissances par mois, elle va oublier vos préférences.

Sa façon de faire peut convenir à beaucoup de familles, j’en conviens. ça dépend de leurs attentes.
Je crois aussi, qu’on n’a pas eu beaucoup de « chance », notamment en ce qui concerne la présence de l’étudiante à ce moment-là de l’année,
et je pense que nous, parents, on a dû s’exprimer de façon maladroite par moments ; Isa n’a pas bien compris qui on était.

Je dis tout ça pour tempérer, mais je suis quand même furieusement déçue…

   0 likes

je suis d’accord avec Manon, Isa était présente à la fin de mon accouchement, m’a traité plutôt virilement et a enlevé toute poésie au moment. c’est simplement son style

j’aurais dû m’en rendre compte au préalable parce qu’elle ne me laissait pas parler pendant les consultations ; elle prenait toute la place elle-même…

   0 likes

Moi, j’ai plutôt aprécié, en comparaison avec mon accouchement précédent, à 18 ans et à l’hôpital public, sous péridurale, et sans le père. !!!

Mais c’est vrai qu’elle m’a beaucoup dirigée à l’expulsion.
Je ne m’attendais pas à ce qu’elle pose ses mains sur mon ventre et pousse comme une dingue ! J’en avais le ventre bien douloureuse !!!!!

Heureusement qu’elle est pas venue avec une étudiante, ça m’aurait vraiment dérangée, puis ma chambre est toute petite.
Je trouve ça fou, Manon, je compatis…

Andrée « S » (comme « SSo SSweet »)

   0 likes

Pas du tout aimé. Elle arrive, elle chamboule tout, elle respecte rien de ce qu’on a préparé. Aucune raison pour ça, sauf qu’elle était pressée, le bébé allait bien, moi aussi, j’avais même pas vraiment mal
et j’étais à dilatation complète ou pas loin, quand elle est arrivée,
donc pas la peine d’être pressée. Moi aussi j’ai eu droit aux mains lourdes sur mon ventre et dans mon… orifice. Plus jamais. la prochaine fois c’est sans personne, le téléphone pour un toubib au cas où, mon mec aura mis de l’essence dans la tuture au cas où… mais plus de sage-femme, je n’ai plus confiance, en plus les bonnes sont sur bookées ou absentes, selon les coins.

   0 likes

Ecrire un commentaire


+ 9 = 11