Réformer le congé parental c’est bien, mais faut-il le faire rapidement ou intelligemment ?

0

Publié par Zhom | Classé dans Non classé | Publié le 15-03-2013

Dans le collimateur du Gouvernement depuis quelques mois maintenant, le congé parental va subir une réforme afin de le rendre plus équitable entre les hommes et les femmes.

96,5 % des congés parentaux sont pris par des femmes, tel est le constat de nos dirigeants.

La question est de savoir pourquoi ? Apparemment, ça serait une question de rémunération, personnellement ça me fait doucement rire, sachant que ma femme gagne et gagnera toujours plus que moi (question de diplômes), je vois dans cette logique qu’effectivement, la parité hommes/femmes c’est pas gagné, surtout en matière de stéréotypes.

D’abord pourquoi un congé parental ?
Je vois plusieurs principales raisons:
– La première: Préférer ses enfants à son travail.
– La seconde: Vouloir assurer l’éducation de leurs enfants de A à Z plutôt que d’en confier une partie à un tiers.
– La troisième: Avoir des revenus limités, en effet au delà de 3 enfants, un congé parental semble plus rentable qu’une Garde d’enfant.
– La quatrième: Avoir un métier incompatible avec un mode de garde (infirmière, commerçant, restaurateur, préparateur en pharmacie)
– La cinquième: Incapacité à trouver un mode de garde (notamment dans les grandes villes qui saturent)
– La sixième et dernière: Incapacité à trouver un mode de garde respectant vos choix d’éducation ou de vie (Couches Lavables, Allaitement Exclusif, ENV, HNI etc…)

On est donc parfois obligé de le prendre sans trop en avoir envie. Dans ce cas, qui prend ce congé ?
Dans 96,5 % des cas, il s’agit de femmes …
Selon le gouvernement, ces 3 années au foyer les détachent totalement de leur vie professionnelle, pour compenser, le gouvernement souhaiterai imposer 6 mois de ce congé au second parent afin de compenser ce détachement. Est-ce que leur mari leur impose ce choix (quitte à les prendre pour une bande de soumises dénuées d’envie propre, autant faire ça bien hein.) parce qu’elles gagnent moins que leur mari ou n’est-ce pas plutôt par envie ?
Est-ce que les 6 mois pris par le conjoint compensent-ils réellement les 2 ans et demi pris par le premier parent d’un point de vue professionnel?

D’ailleurs si le second conjoint désirait réellement prendre une partie du congé parental, c’est déjà possible avec l’actuel congé parental.

Et s’il venait à l’idée du gouvernement que les 10 semaines de congé maternité post-partum donnait à la mère une volonté plus forte de prendre un congé parental qu’au père, qui, lui, n’a passé que 14 malheureux jours avec son bambin nouveau-né.

Quelle est selon vous la différence d’attachement entre quelqu’un qui a passé 10 semaines 24h/24 avec un enfant alors que le père, lui n’a passé que 14j (en supposant qu’il ai pu prendre ses 11j indemnisés par la Sécurité Sociale à la suite des 3j du Code du Travail …) en sachant qu’il en a déjà perdu un à la mairie en cas d’AAD ?

Si le père disposait de plus de temps après la naissance pour faire connaissance avec son enfant ?
Si on arrêtait de dire, en exposant ce projet, que la mère pourrait prendre 2 an et demi et le père 6 mois et qu’on l’exposait plutôt sous la forme parent A et parent B ?

Et si on investissait le père dans la parentalité en lui donnant les mêmes droits que les mères plutôt que des devoirs sur des durées ridicules, les choses n’évolueraient-elles pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !. ♡CopyHeart 2011 par Zhom. La Copie est un acte d'amour. Copiez et partagez autant que nécessaire.
Share

Ecrire un commentaire


− 3 = 4