Ces gens que nous ne sommes pas …

9

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père actif | Publié le 12-07-2012

Dans la vie, on ne s’entend pas sur tout.

Que ce soit en matière de politique, d’économie, d’écologie ou d’éducation, les avis divergent, se croisent et s’entrechoquent. Ces divergences d’opinions peuvent amener à des discussions très intéressantes où on apprend des choses que l’on ne savait pas, où on réévalue notre position sur ce sujet.
Ici, on pense que la diversité est enrichissante, et qu’on ne peut qu’apprendre d’autrui.

Et puis il y a ces gens que nous ne sommes pas.

Ceux qui parlent de choses qu’ils ne maîtrisent pas, ou pire, qu’ils ne comprennent pas.
Ceux qui pensent tout savoir de notre mode de vie sans y adhérer, sans même s’y être réellement intéressé …
Ceux qui nous jugent sans même nous connaître.

On m’a souvent dit, « laisse parler les gens » … On me l’a chanté aussi, mais ça c’est une autre histoire. C’est une façon de faire qui me convient assez. Mais il arrive un stade où il devient difficile de laisser parler des gens.
Il peut y avoir 2 raisons à ça … Cette personne est allée trop loin dans son jugement, c’est le cas lorsqu’on vous dit que votre femme entretient une relation incestueuse avec votre fils parce qu’elle l’allaite toujours à 8 mois (et pas forcément avec des mots aussi élégants). Ou alors, cette personne est vraiment trop éloignée de vos idéaux, lorsqu’elle vous dit par exemple, qu’elle a laissé pleurer son enfant 6 heures d’affilée il y a 3 semaines et que depuis il fait ses nuits.

Je me suis toujours convaincu, tout au long de ma vie, que lorsque l’on est agressé, les mots peuvent faire plus mal que les coups. Peut-être parce que quand j’étais jeune, je me battais très mal. Mais j’ai du coup développé une habileté avec les mots, j’ai appris à les tourner pour mieux faire rire, ou pour mieux blesser.

Ces gens que nous ne sommes pas, quand ils me poussent hors de moi, je leur répond, je ne laisse plus parler.
Je ne suis pas toujours fier de ma répartie, parfois, avec le recul, je me dis que j’y suis peut-être allé un peu fort en suggérant à la dame que « si votre fils a arrêté de pleurer depuis qu’il a hurlé pendant 6h ce n’était peut-être pas dû à sa compréhension que la vie c’est pas facile, mais plutôt à la compréhension que ce n’est pas en appelant ses parents qu’il trouvera réconfort et sécurité ? »

Heureusement, dans ces gens que nous ne sommes pas, il y a ceux qui me font sourire, ceux qui n’allaitent pas, ne portent pas, mais qui dominent le sujet, les gens qui pensent que pour allaiter, il faut aussi, porter son enfant avec une écharpe pleine de noeuds compliqués, lui mijoter des petits pots bio, laver ses couches, des gens comme ça quoi …

Et puis, quand j’y réfléchis, j’ai pitié pour ces gens. Au final, ce sont des gens qui pensent comme les autres, qui laissent pleurer leur enfant parce qu’on leur a dit qu’il ferait ses nuits ainsi, sans réfléchir à l’impact que ça a sur son mental, ces gens qui sont dégoûtés de voir un enfant de 10 mois allaité parce qu’on leur a dit qu’à cet âge il devrait être sevré et ne plus téter ce sein sexuel. Au final, ce sont des gens qui ne pensent pas, qui ne réfléchissent pas à leurs actes. Qui se contentent de faire comme on leur a dit de faire, sans se demander si c’était le mieux à faire.

Rendez-vous sur Hellocoton !. ♡CopyHeart 2011 par Zhom. La Copie est un acte d'amour. Copiez et partagez autant que nécessaire.
Share

Commentaire(s) (9)

Bonsoir,
Jusqu’a aujourd’hui, j’ai eu la chance de n’avoir que des connaissances qui comprenait ou appuyait mon points de vue et mes façon de faire… seule ma belle mère et ma mère m’ont sortie un « si tu l’as dans les bras c’est bien que tu le veux » ce à quoi j’ai répondu « c’est ça où elle hurle, un bébé apaisé et heureux c’est moins fatiguant pour moi qu’un bébé que j’entend hurler et qui me ferait devenir folle (je ne supporte pas les pleure, c est vicérale, je devient folle, limite ça me conduirait à la crise cardiaque tellement ça me fait souffrir :o )

Après il y’a eu la soirée Boba pour la fête de la musique mais a part quelque regard interrogateur, personne n’a rien dit…

Finalement, soit les gens comprenne a ma gueule qu’ils n’ont rien a me dire… soit j ai de la chance :D
(après, par derrrière, certainement que ça parle du fait que je pratique parfois le cododo etc mais alors là je m’en contre fou… tant que mes enfants et moi pouvons dormir tranquille, c est le principal :D )

   0 likes

Quand à ceux qui ont sorti que la madeleine entretient une relation incestueuse avec le morveux, ils ne doivent vraiment pas avoir la lumière à tout les étages… Comme si un bébé de 8 mois voait quelque chose de sexuel dans un sein…

Mais bon tu comprend, pour certain, le sein est devenu exclussivement le jouet de l’homme… alors qu’il peut être partagé…

   0 likes

Alors ça, c’est exactement ce que je ressens dernièrement!!
Moi j’ai l’impression d’être soft dans mes réponses, et quand on m’agresse en retour (même juste pour me titiller), ça me rend folle…
Je ne crois pas leur imposer mon mode de vie ni critiquer le leur, alors qu’on me fiche la paix!

   0 likes

Que les gens pourraient penser de moi qui lave mes couches et donne le sein pour endormir un bambin de 2 ans… Et qui ait pratiqué le cododo aussi, je suis extrêmiste alors! Ça vaut son pesant de cacahouettes ton lien!!! Sauf que moi quand je dis que les premiers mois de mon tout petit je l’avais contre moi tout le temps on me réponds aussi qu’il fallait le laisser pleurer… J’ai un petit garçon heureux et épanoui, et j’en suis fière. Il faut être à l’écoute de nos bouts de chou! Ah oui et je fais partie de la secte doctissimo aussi!

   0 likes

Il faut être fier de ses convictions. J’en suis fière en tout cas.
Malheureusement , je n’ai vraiment aucune répartie (sauf 10 minutes après lol) donc souvent je ne réponds rien mais mes poings se serrent et mes oreilles fument…

Un exemple : un jour où j’allais au marché de mon village, Agathe en écharpe, je croise un couple agé et le vieux me regarde en disant : « pfff on se croirait en Afrique ».
Je suis restée conne, si ça se trouve j’ai même souris tellement je ne réalisais pas.
Avec le recul, j’aurais aimé lui répondre :  » oh, merci monsieur, c’est un compliment! » et lui sourire très sincèrement.
Et dans toutes les situations c’est pareil…
Heureusement que les caractères comme le tien sont là pour rattraper !!
Bises à ta jolie petite famille.

   0 likes

Je sais pas si tu te souviens, il y a quelques mois tu avais fait un post qui disait en gros oui je suis fatigué de devoir en parler aux gens autour et expliquer pourquoi on l’allaite, pourquoi on parle d’école a la maison, donc maintenant je laisse parler etc…

J’avais dis a l’epoque que je comprenais mais qu’en parler justement, contre vents et marées ferait peut etre qu’a force les choses seraient mieux acceptées et normalisées.

Ben à te relire aujourd’hui, je vais te dire que j’en suis revenue.

J’ai pas encore eu de reflexions sur l’allaitement, non. Mais j’ai commencé a avoir des remarques sur mon « extremisme » et mon « entétement » à ne pas vouloir de poussette. Une amie (proche normalement mais de moins en moins du coup) m’a dis, a la suite de mon article sur la poussette que je me suis décidée a essayer ( et qui ne m’a pas convaincue) « ouais mais de toute facon hein on est bien d’accord que t’es un peu de mauvaise fois hein » avec le petit sourire qui signifie « on ne me la fait pas a moi ».

J’ai posté UNE FOIS une video sur montessori sur ma page facebook. UNE FOIS. Je me suis pris 98 commentaires. Oui oui oui. Comme quoi c’etait de l’endoctrinement, que je voulais faire la déesse un petit génie, que de toute facon, je pensais qu’a moi (faut voir jusqu’ou c’est monté quoi, j’etait atteré derriere mon ordi).

J’ai de la répartie, et toujours sans m’enerver. Parce que contrairement a certains, j’ai des arguments. Le probleme c’est que ca fini toujours par enerver la personne que j’ai en face, et je fini toujours par un merveilleux  » tu me saoule tu veux toujours avoir raison tu es intolerante ».

Alors oui, j’avoue que maintenant, je ferme ma gueule.

Parce que en plus de me saouler, ils me prenent du temps et de l’energie, et que m’en prendre plein la gueule pour rien du tout, ca me blesse et me fait mal.

Donc je partage plus sur la page du blog, que sur ma page perso maintenant…. :/

   0 likes

Ces gens sont aussi juste des cons… Oui c’est certainement un peu reducteur, mais ya un moment où j’en peux plus d’analyser le pourquoi du comment ces gens sont si inaptes à accompagner leur enfant et surtout à ne pas comprendre l’allaitement, le portage, le sommeil partagé etc…
J’en ai marre de me dire que l’accées à l’information peut être compliquée. c’est faux. Tu n’es plus obligé de lire un livre pour savoir que laisser pleurer ton bébé pendant 6h c’est nocif. (quand bien même tu ai besoin de théorie pour analyser que ton bébé est en souffrance quand il pleure toutes les larmes de son corps).
sur le net tout est à disposition pour faire au mieux pour ton bébé. je ne dis pas qu’il faut être parfait, le parent parfait n’existe pas, mais je dis que j’en ai marre des cons qui me jugent pour mes choix, que moi, j’ai reflechi, alors qu’eux le font par facilité. J’en ai marre de ces psy de bas etage du genre Ruffo qui vienne nous pourrir parce qu’ils sont médiatisés. Ces psy de bas étages qui donnent leur avis de merde…
Bref… je suis pleine de colère face à tout ça… heureusement les vacances sont à ma porte..

   0 likes

Il y a des gens intolérants partout ! Ces personnes qui n’ont rien d’autres à faire que de critiquer les modes de vies des gens ! Mais quand on creuse un peu dans leur propre vie et bas sa sent la merde !! Je n’ai pas donné le sein à mes filles, ni utilisé des couches lavables, elles ont souvent dormi avec nous ! Les critiques chez nous était du genre : – Eh bas là moi je lui aurait mis une claque !
Eh bas moi non ! On nous disait qu’on était pas assez sévére avec nos filles mais je leur répondais : – chacun fais comme il veut, si tu n’es pas content c’est pareil ! Et le pire c’est que les gens qui nous faisait la morale navait même pas d’enfant ! On un tous un mode de vie différent (heureusement) , on éléve tous nos enfants differemment ! Et les gens qui parle et bas de toute façon on ne peut pas les en empêcher (ça serait bien sinon), et je dis toujours que ça me fait plaisir d’être le centre de leur conversation !

   2 likes

Bah, c’est juste qu’il y a 2% de cons, c’est statistique, et que malheureusement, ils ont tendance à se regrouper…Moi je n’ai pas le sens de la répartie, et pourtant j’en entends aussi des conneries. Mais je fais ce que je veux avec mes enfants: je vais allaiter ma fille aussi longtemps que son frère (et crois-moi, elle sera à l’école qu’elle tétouillera encore), je dormirai avec elle aussi longtemps qu’elle appréciera, je ne la laisserai JAMAIS hurler son désespoir sans intervenir dans la minute et elle passera toujours avant tout le reste. Parce que mon ado, ça lui a bien réussi. Par contre, les autres, ils payeront à l’adolescence ce qu’ils n’auront pas donné à leur bébé. C’est juste con d’avoir des enfants pour les rendre malheureux et dire ensuite qu’ils sont capricieux…

   0 likes

Ecrire un commentaire


4 − = 2