Jeune, papa et paternant, mode d’emploi (Chapitre I)

11

Publié par Zhom | Classé dans Papaseries | Publié le 31-03-2012

Voilà le premier article d’une série dans laquelle j’essaierai de guider les papas qui sont un peu dans la situation dans laquelle j’étais avant la naissance de la morveuse, à savoir un futur jeune papa qui n’y connaissait rien en papaseries (oui j’ai inventé le mot, si vous voulez l’utiliser, merci de m’envoyer vos chèques à l’ordre de Blog de Zhom & Cie …).

Pour commencer ce « Mode d’emploi des papaseries » on va donc se poser une question: Comment devient-on papa ?
Ôtez donc ce sourire niais, on ne parlera pas ici de cet acte sauvage, passionné, bestial et … Je m’égare là non ?
En fait non, on va d’abord se demander « Quand devient-on papa ? ». Ça c’est une bonne question … Alors déjà y’a pas d’âge … Enfin si, il faut avoir passé sa puberté pour pouvoir concevoir …
On pense devenir papa quand sa compagne arrive avec un bâtonnet ruisselant de pipi avec un sourire lui mettant les oreilles en valeur (cette attitude est d’ailleurs assez révélatrice, on sourit rarement quand on a du pipi sur les doigts) en annonçant: « Tu vas être papa ! ». Mais en fait c’est pas là.
Après, on pense qu’on est devenu papa quand on voit la première échographie et qu’on voit cette espèce de p’tite crevette frétillante dans le ventre de sa douce. Mais en fait c’est pas là.
Plus tard, on sent bébé qui bouge, mais c’est toujours pas là qu’on devient papa.
Non, en vrai on devient papa quand on a son bébé pour la première fois dans ses bras. Cet instant là, on s’en souvient toute sa vie. Ce moment précis où on a dans les bras ce petit machin d’une cinquantaine de centimètres qui tétouille dans le vide, notre coeur grossit d’environ 500 000 %. C’est une sensation assez bizarre où on se rend compte qu’en fait l’amour ben on savait pas ce que c’était.
C’est quand on se rend compte que ce petit être compte bien plus que sa propre vie qu’on devient un papa …

Quelques centièmes de seconde plus tard on est assailli par une seconde question. « Je suis censé faire quoi maintenant ? »
Alors, tout d’abord, ne pas lâcher le bébé OK ?
Au pire, le rendre à sa mère, mais surtout ne pas le lâcher.
Après il va falloir s’en occuper et prendre soin de lui …
Comment ?

Ben on verra ça dans le prochain article ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Mourir avant de naître.

46

Publié par Zhom | Classé dans Gniiiiiiiii | Publié le 20-03-2012

Voilà un article que je dois écrire depuis longtemps, je l’ai promis à ma femme et à une de mes plus fidèles lectrices, donc ce soir je me lance.

Avant tout, je tiens à préciser que le sujet de cet article est un sujet à polémique. Je ne m’inquiète pas trop pour les habitués de la maison, qui sont généralement respectueux, mais pour les nouveaux-venus ou à venir, sachez que je ne donne pas de leçons ici, j’essaye juste de mettre des mots sur mes idées sur mes façons de voir les choses. Pareil si vous voulez me faire changer d’avis, passez votre chemin, je suis quelqu’un de très têtu.

Ce soir, je vais vous parler d’Interruption de Grossesse. Volontaire ou Médicale.

On a recours à l’IVG ou l’IMG dans différents cas de figure, grossesse non désirée, malformation, viol, maladie incurable … Avec la Madeleine on est plutôt d’accord, pour nous, ce n’est pas envisageable … Oui, pour nous …
En effet, pour certaines personnes, le père n’a pas à donner son avis, il s’agit du corps de la femme, c’est donc sa décision. Cependant, exception faite du viol, le conjoint a participé à la conception de cet enfant, il s’agit là d’une partie de lui, il a son mot à dire.
A l’heure actuelle, une femme peut choisir de mettre un terme à sa grossesse sans l’accord de son conjoint, père de l’enfant, et oui, je m’en insurge. Car c’est omettre l’impact psychologique que cet acte peut avoir sur le père. Car cet impact n’est pas négligeable. Nombreuses sont les mères qui regrettent de s’être laissé convaincre d’avorter, dites-vous qu’il en est de même pour les pères. Mais je m’arrêterai là de peur de voir arriver une marée de féministes m’accusant de vouloir imposer ma domination phallique sur ma faible femme.

Pourquoi se refuser à mettre fin à une grossesse ? La réponse est très simple.

Qui sommes-nous pour prendre cette décision ? Ses parents ? Cela nous donne t’il le droit de mettre fin à une vie qui n’est pas la nôtre ?
Oui un enfant avec un handicap physique, mental ou les deux peut être un poids, si vous ne vous sentez pas capable de l’assumer, faites le adopter, mais laissez le vivre. Les enfants trisomiques sont d’ailleurs plus souhaités à l’adoption que les enfants non trisomiques.
Allez d’ailleurs demander à des parents d’enfants handicapés s’ils auraient préféré tuer leur enfant ?
Oui un enfant qui naît pour quelques heures, quelques jours, quelques mois, c’est une courte vie, mais c’est une vie qui a été vécue.
Certes une grossesse non désirée peut-être un frein à votre vie comme vous l’imaginiez, mais vous vous engagiez en connaissance de cause dans la partie de jambes en l’air qui a été à l’origine de cette grossesse. Si vous ne l’étiez pas, vous auriez du vous inquiéter un peu des tenants et aboutissants de cet acte. Oui la contraception n’est pas infaillible, il y a toujours un risque, mais vous avez choisi de le prendre.
Il n’y a que le cas du viol où je pense qu’on peut avoir recours à une IVG, une grossesse ou une naissance dans ces conditions est pour moi plus néfaste que bénéfique, mais ce n’est que mon avis que je ne partage d’ailleurs pas avec ma femme.

Certains diront que tant qu’il n’est pas né, un bébé n’est pas réellement un être vivant doué de raison. Comment explique-t-on alors ce lien qui l’unit à sa mère dès la naissance ?
Si l’on autorise la mort anticipée d’un bébé viable parce qu’il n’est pas adapté à la vie standard, pourquoi refusons-nous toujours d’accompagner vers la mort des personnes condamnées qui veulent arrêter de se battre ?

Moi-même, dans le ventre de ma mère, j’étais pas standard, je devais être opéré dans les premiers mois de ma vie, mes parents l’ont accepté et je les en remercie.

J’ai une amie qui porte un pacemaker depuis ses 6 mois, avec les inconvénients qui s’imposent avec la croissance et est heureuse de vivre malgré son handicap.
Je connais une jeune trisomique mieux insérée dans la société que d’autres personnes « normales », avec un emploi, un appartement et son indépendance.

Ces gens remercient chaque jour leurs parents d’être allé au bout.

Certains vont plus loin encore dans l’euthanasie des bébés non standards.
En effet, en lisant un article d’OlympusMom (une maman blogueuse qui débute mais qui promet), j’ai appris qu’une jeune professeure d’Oxford pense que nous devrions, en gros, autoriser l’euthanasie d’un nouveau-né s’il ne nous convient pas sans réel motif … Mais là on dépasse l’IVG/IMG et le sujet de cet article.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Pfiou, z’êtes 600 quoi … (Giveaway inside)

146

Publié par Zhom | Classé dans Blog | Publié le 12-03-2012

Et ouep, vous êtes exactement (au moment où je tape ces lignes) 608 à me suivre sur Facebook. Pfiou, j’aurais jamais pensé ça, quand j’ai ouvert ce blog.
Et encore je sais qu’il y a un ou deux résistants qui me suivent en RSS (parce que les pages facebook ça pue du zizi, oui SiHn, je pense à toi par exemple).

600, voilà un chiffre non négligeable. C’est pourquoi je vais vous proposer de vous récompenser pour fêter ça.
Ça fait des mois maintenant que je vous tanne avec les supers chaussures de la morveuse. Ouais, ses fameuses Cie Kid qui font couic.

Vous savez quoi ? Ben je vais recommencer. Ouep voilà votre récompense.

C’est qu’on s’y attache à ces p’tites chaussures, la morveuse ne veut plus lâcher les siennes, et le morveux fait le fier avec ses chaussons pirates. En plus, vous savez quoi ? La nouvelle collection vient de sortir, et elle envoie du pâté !

Vous vous dites sûrement: « C’est ça la récompense ? 3 photos de chaussures ? C’est trop naze quoi, même si ce sont de belles chaussures. »

Et bien non, je vous propose de gagner une paire de chaussures Cie Kid, parmi la nouvelle collection Printemps-Été 2012. Mais pour cela, il va falloir jouer un peu, parce que :
- C’est plus drôle
- Ça décourage les fanatiques de concours de tout poil que le blog n’intéresse pas de venir jouer.

Pour jouer, il suffit de :
- Liker la page Facebook de Cie Kid si ce n’est pas déjà fait
- Trouver dans quel article, la morveuse a perdu son DVD du Roi Lion
- Me dire quel est votre article préféré sur ce blog et pourquoi …

Les trois propositions ne sont pas obligatoires. Seule la troisième l’est. Les deux autres, c’est une chance de plus de gagner. Si vous remplissez les 3 conditions, vous aurez donc 3 chances de gagner.
Un Tirage au sort désignera le gagnant.
Vous avez jusqu’au 18 mars à midi pour jouer, la gagnant sera désigné le 18 au soir.
Les commentaires des personnes ayant trouvé le DVD seront bien sûr modérés jusqu’au résultat …

Bonne chance

PS: je rappelle que je vois les IPs des personnes participant, inutile donc de jouer plusieurs fois …

Le DVD à trouver :

EDIT: Et c’est Jennifer Du Bonheur qui gagne au Tirage au Sort. Je te laisse m’envoyer ton adresse et la paire de chaussures qui te fait envie dans la nouvelle collection (penses à préciser la pointure) à blog2zhom@gmail.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Envie d’écrire un article.

14

Publié par Zhom | Classé dans La vie quotidienne d'un père au foyer | Publié le 07-03-2012

Ce soir, j’avais envie d’écrire un article.

Cet après-midi on est allés à la fête foraine faire des manèges avec la morveuses et on a vu des stands de pêche aux canards où on pouvait gagner des poissons rouges. J’ai été choqué de voir une trentaine de poissons rouges dans un aquarium d’une quinzaine de litres, du coup je voulais vous faire un article sur la maltraitance animale. Mais du coup c’est pas trop le sujet de ce blog, je garde cette idée pour relancer mon autre blog, plus généraliste.

Nan, en fait, ce soir, je vais vous parler de télévision, comme quoi, on peut changer d’avis en écrivant un article …
Je vais pas être hypocrite hein, la morveuse a déjà regardé midi les zouzous ou Gulli le temps d’un Oui-Oui ou d’un Tatonka …
Mais la télévision me gêne. pas les programmes, non … Ce qu’il y a entre les programmes (quoique, certains programmes ne sont pas adaptés pour les minis, même à leurs heures d’éveil …) m’exècre, en particulier sur les chaînes pour enfant.
C’est pour ça que je privilégie les DVD (piratés bien sûr pour s’éviter les 15 minutes de pub du début qui va vous énerver le gamin qui attend patiemment Raiponce et qui en a rien à secouer de la Réadaptation de Mary Poppins), au moins, je maîtrise ce qu’ils regardent.

La publicité c’est vraiment horrible, surtout depuis qu’elle a été réduite sur les chaînes publiques, c’est la mort sur les chaînes privées, on se croirait à Disney, à compter les minutes d’attraction entre deux files d’attente.

Sur des chaînes comme Gulli, ça passe encore, les pubs sont ciblées spécial morveux, du coup y’a rien de choquant, c’est juste que ça te pourris tes courses quand tu passes au rayon jouet. « Ze veux çaaaaaaaaaaa z’ai vu la pub à la téléééééééééééééé ! »

Sur les chaînes non spécialisées, c’est l’horreur. Entre la nudité érotique, les jurons (plus ou moins limites). Un jour, j’ai voulu « mesurer » les pubs déplacées aux horaires d’éveil des enfants. J’ai donc commencé à 8h. Je me suis arrêté à 5 paires de fesses, 3 insultes, il était 8h30.
A cela, on peut ajouter les pubs pour la Sécurité Routière, qui sont choquantes pour un adulte, imaginez pour les enfants.

Au delà de la publicité, on a banni un autre type de vidéo à la maison, c’est le journal télévisé. Alors ça, ça bat des records de traumatisme pour enfant. Tu vois un reportage sur la naissance d’un bébé ornithorynque dans un zoo au Turkménistan donc tu montres à ton morveux qui s’extasie devant, et là BAM, sans te prévenir, on te balance un reportage sur un attentat suicide en Egypte (reportage dans lequel on ne se prive pas pour nous montrer des macchabées démembrés). Y’a de quoi te traumatiser toi, alors un gosse …
Sans compter qu’ils te balancent ça à l’heure des repas. Donc, non seulement ton gamin hurle de peur mais en plus, ta femme te vomis dessus le risotto que tu t’es fait suer à faire pendant 2 heures.

Ces mesures prises à la maison, s’appliquent à tous les âges, la télé est éteinte quand un des petits est levé. Car même s’il ne pige que dalle à ce qu’il s’y passe, le morveux aussi peut-être perturbé par la télévision.
Et oui, même Hello Kittie peut-être perturbant pour un enfant. Ces programmes sont imaginés par des adultes, certes les personnages sont tout gentils tout mignons, ils se font des mamours, disent des choses gentilles, mais j’ai déjà vu ma fille pleurer devant Frère des Ours parce que l’Ours grognait et ça lui a fait peur.
Pour le morveux, il suffit d’un son brutal ou d’un changement de couleur brutal pour lui faire peur.

Je sais, je psychote … Mais on ne sait pas à quoi pense un enfant, ni comment il perçoit les choses. Certes avoir peur devant un dessin animé ne va pas le tuer, mais si on peut éviter c’est mieux non ?

Bref, tout ça pour dire qu’ici, on ne regarde pas la télé, elle sert juste à jouer à la Gamecube et à regarder des DVD, parce que la télévision c’est nocif. En particulier pour ceux pour qui elle n’est pas adaptée.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

C’est dimanche, y flotte, on r’sort ?

12

Publié par Zhom | Classé dans Petite Balade | Publié le 04-03-2012

Ben oui, y’a pas de raison qu’on sorte que les jours où il fait beau …

Donc ce matin, j’ai réveillé tout le monde à 7h.
« - Surprise, on part en balade.
- Où ?
- DTC Surprise ! »

J’ai donc décidé d’emmener la famille au Grand Aquarium de la Rochelle, la Madeleine adore ça et les miniatures peuvent passer l’un comme l’autre des heures à regarder les poissons nager … Je jette tout le monde dans la voiture (non, pas de photo cette fois-ci, j’ai promis à Dark Maman). On passe à la Boulangerie acheter des pains au chocolat, à la station-service faire le plein (et accessoirement pleurer en faisant le chèque) et hop, on prend l’autoroute avec la Zhomobile.

La route se passe plutôt bien mis à part que les cartes Visa Électron ne passent pas dans les automates des péages mais ça on le sait qu’une fois qu’on a mis son ticket et qu’un mec s’est engagé derrière vous (sachez aussi que pour avoir un bon panorama sur le Fort Boyard il faut suivre Fouras, on a pas trouvé le barbu, on a donc continué vers La Rochelle) 2h30 plus tard, on arrive à l’Aquarium, émerveillement général.

La Madeleine explique à la morveuse ce qu’on va faire, cette dernière trépigne d’impatience « Chouchouuuuu » (comprendre « poissoooooooon ») et lui arrache le prospectus des mains.

Le petit dans la sling, la Morveuse qui court partout, on entre dans l’Aquarium. La Morveuse rechgigne un peu à traverser le Tunnel de Méduses …
Mais une fois cette épreuve traversée, elle se rue sur le premier aquarium, « chouchouuuuuuuuuuu »

On enchaîne alors les chouchous dont voici quelques spécimens (Il y a un intrus dans les photos, le trouverez-vous ?) …


« Léou Yaya ? »

Le morveux a été hypnotisé pendant toute la visite, même pendant la tétée, il n’avait d’yeux que pour les poissons.


« Waaaaah c’est bôôôôôôôôôô! »

Je m’en suis moi-même mis plein les yeux …

On est ressortis ravis, la morveuse, complètement épuisée, le morveux aussi.
On est remontés dans la voiture et là … C’est le drame, j’avais pas éteint les feux de la voiture. Batterie HS. J’ai du la pousser … Heureusement que c’est un petit essence, ça se démarre tout seul à la poussette … Mais bon, sous la pluie je m’en serai passé. Mais bon, on a pas payé le parking par je ne sais quel miracle, ça compense.

Après, on est partis en quête de nourriture, voir des poissons pendant 2h, ça donne faim. On a vu un panneau publicitaire pour une grande chaîne de supermarchés avec un petit logo de restaurant, on a donc décidé de le suivre, on s’est donc retrouvé à Aytré plage … Allez comprendre.

Après une bonne demi-heure à chercher une source de nourriture dans cette campagne inconnue sans aucun autochtone pour nous guider (en même temps, vu la météo, ça se comprend), nous avons aperçu un resto-PMU aux volets fermés dans lequel entraient des gens à la mine pas fraîche, on a donc passé notre route en imaginant le plat du jour composé d’un cuisseau de sanglier sauce reblochon accompagné de son gratin dauphinois.

C’est un quart d’heure plus tard que nous avons aperçu, tel le Saint-Graal une enseigne bisonique sur laquelle nous nous sommes jetés sans ménagement.

Après s’être bien rempli le bide, on a repris la route de la maison, où nous nous sommes affalés dans le canapé d’épuisement. J’ai quand même réussi à bouger jusqu’au bureau pour vous écrire cet article. Non ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

PS: si vous aussi vous kiffez les beaux poissons, je vous conseille d’aller faire un tour sur le blog d’Aquariopassion, que j’ai découvert il y a peu, vous ne serez pas déçus

.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share