Le supplice de Tantale.

14

Publié par Zhom | Classé dans À court d'histoires ? | Publié le 07-02-2012

J’ouvre un oeil, je regarde le réveil qui clignote … 14:03 … Vu que Papa l’a branché à 11h56, il est 1h59. L’heure idéale, tout le monde dort. Je descends de mon lit, attrape le parapluie avec lequel j’ouvre la porte de ma chambre, personne dans le salon, la voie est libre.
Je prends mon sac à dos Cendrillon dans lequel je mets mon tambourin à grelots, ma paire de Cie Kid Darling, un bavoir, le canard qui clignote, ma peluche Oui-Oui, l’ampoule de ma lampe de chevet et je sors.

Je fais quelques pas et me voici devant la porte de Papa et Maman. j’y dépose le tambourin et je continue ma route.

Me voici dans le salon, je pose l’ampoule par terre. Maintenant, direction la cuisine.

Il fait nuit noire dans la cuisine, j’allume mon canard clignotant et le lance en l’air. La voilà, je la vois sur la table, la Poire bien juteuse que j’avais repéré avant d’aller me coucher. J’attrape mon pot, celui dans lequel maman ose croire que je ferai caca un jour … Qu’elle est crédule.
Je monte dessus, monte sur la chaise et me hisse ensuite sur la table. Je saisis la poire et redescends aussitôt, si les parents se lèvent, je suis trop exposée sur la table.
Une fois au sol, je mets mon bavoir, si la poire est aussi juteuse que je le pense, je vais tâcher mon pyjama et je serai démasquée demain. Une fois la poire finie, je me retourne et dépose le trognon à côté du panier du chat, une fois de plus il portera le chapeau.

Maintenant, il s’agit de regagner ma chambre, je fais un pas et c’est là que tout a dégénéré. La poire était bien plus juteuse que prévu, une énorme mare de jus de poire était à mes pieds et j’ai glissé dessus. Heureusement, je ne suis pas tombée dedans. J’ai la solution à ce problème, je sors mes Cie Kid, les chausse et me voilà à l’abri de toute glissade. Je fais un pas dans la mare et … *COUIC* Oh non !

J’avais oublié ce détail !

« - T’as entendu ?
- Quoi donc ?
- Un couic !
- Comme un couic de Cie Kid ? Je croyais l’avoir rêvé … »

Zut, les parents sont réveillés ! Une idée vite ! Je traverse la mare en courant, *COUIC COUIC COUIC COUIC COUIC COUIC* ôte mes chaussures et les enfile à Oui-Oui, je le lance au milieu du salon et court me cacher derrière la bibliothèque …

« - Y’a pas de doute, elle est levée, ça va péter ! »

*GLING GLING GLING* Le tambourin, ils sont sortis de la chambre … Je rentre le ventre et voit Papa passer devant moi, sans me voir.

*SCROUNCH* « AaaaaaaaaaaaÏe ! Que fait cette ampoule ici ? » Ça y est, il est assez loin, je peux courir jusqu’à ma chambre. Une fois la porte passée, je saute dans mon lit et ronfle pour de faux, maman passe la tête par la porte et me voit dormir.

« - Elle dort … C’est quoi cette histoire ?
- C’est le chat qui a encore fait des conneries. Il a bouffé une poire et il a pissé au milieu de la cuisine …
- Bah et les Couic ?
- Oui-Oui est au milieu du salon avec les Darling aux pieds, le chat a du jouer avec … »

MISSION ACCOMPLIE !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Lire c’est bon pour la santé.

25

Publié par Zhom | Classé dans À court d'histoires ? | Publié le 10-10-2011

J’avais une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment et Steff m’a relancé l’idée dans un de ses articles (ici). Je vous expose le truc:

J’avais envie de créer un site sur lequel on puisse s’inscrire gratuitement pour partager ses livres. Une sorte de bibliothèque mutualiste.

L’idée serait donc de s’inscrire, partager la liste des livres que l’on serait prêt à prêter. Après, une autre personne inscrite, intéressée par un de vos livres, vous contacte, vous lui prêtez gratuitement (soit en main propre si vous habitez à proximité, soit en lui faisant juste payer les frais de port) pour une durée que vous choisissez. L’inscription se ferait bien sûr en signant une charte de respect des livres et de restitution de ces derniers dans l’état initial.

Les livres peuvent être des histoires pour enfants, des livres sur le maternage, des livres pour les parents mais aussi des romans, des bandes dessinées ou le tome 7 de Harry Potter ^^.

Voilà, l’idée est dans ma tête, j’aurais juste à mettre le site en place (quelques semaines je pense). Et on pourrait tester ça tous ensemble, ça vous tente ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Une petite histoire ? (Part 2)

3

Publié par Zhom | Classé dans À court d'histoires ? | Publié le 20-07-2011

Ce matin, c’est dimanche, Petit Haricot s’est levé tôt pour profiter du beau soleil. Il arrive dans la cuisine où Maman Haricot prépare le petit-déjeuner.
- C’est quoi le petit déjeuner ce matin Maman ?
- Chocolat chaud et pain grillé avec du beurre.
- Chouette !
- Tu vas faire quoi après le petit-déjeuner ?
- Je vais aller jouer avec P’tit Pois !
- Ne te perds pas cette fois-ci !
- Mais noooooooooon.
Petit Haricot enfile son petit-déjeuner en moins de temps qu’il a fallu à Maman Haricot pour lui préparer et court jouer dehors.
Il fait quelques pas puis trouve P’tit Pois, Tiny Radis et Mini Carotte en pleine discussion. P’tit Pois aperçoit Petit Haricot qui arrive. Aussitôt, les rires s’arrêtent.
- Hé, salut les potes … lance Petit Haricot au groupe.
- Tu m’as abandonné avec les citrouilles ! lui crie P’tit Pois.
- Bah tu t’en es sorti non ?
- Tu aurais pu m’aider quand même !
P’tit Pois, Tiny Radis et Mini Carotte tournèrent alors le dos à Petit Haricot qui se résolut à partir dans son coin.
Au détour des plants de tomates, Petit Haricot tomba nez-à-nez avec Fat Pastèque, Big Citrouille et Maxi Melon. Les trois caïds du jardin.
- Oh, mais r’gardez-moi ça, c’est c’nain de Petit Haricot. Ricana Big Citrouille.
- Laissez-moi tranquille ! Leur cria Petit Haricot.
- Mais c’est qu’il s’énerve ! Et si on l’attachait à un tuteur le nain ? proposa Maxi Melon.
Petit Haricot tenta de s’échapper mais c’était trop tard, Fat Pastèque et Maxi Melon l’avait déjà attrapé pendant que Big Citrouille sortait une corde. Quelques instants plus tard, Petit Haricot était ligoté à un tuteur, la tête en bas..
Ce fut alors le défilé de la honte. Tous ses amis étaient passés devant lui en l’ignorant ou en se moquant de lui. Tiny Radis, Ch’tite Fraise, Ti’Raisin, Mini Carotte, même Micro Groseille s’était moqué de lui.
Puis, ce fut le tour de P’tit Pois qui passa devant Petit Haricot. Il s’arrêta un instant pour le regarder puis passa derrière le tuteur et détacha Petit Haricot qui tomba sur la tête par terre.
- Tu ne m’en veux plus lui demanda Petit Haricot ? en se relevant.
- Si, mais les amis savent pardonner. Et surtout les amis ne laissent jamais les autres tous seuls.
- Je suis désolé P’tit Pois lui dit Petit Haricot.
- Ben tu vois c’est pas difficile.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Une petite histoire ?

2

Publié par Zhom | Classé dans À court d'histoires ? | Publié le 09-07-2011

Mots-clefs :,

Ce soir la morveuse n’arrivait pas à s’endormir, je suis donc allé lui raconter une histoire. Comme c’est pas facile de lire une histoire dans le noir, je les improvise toujours, or ce soir ça faisait un bail que j’avais pas fait ça, excusez-moi donc pour la qualité de l’histoire.

C’est l’histoire d’un petit haricot qui est en train de jouer dans l’allée devant sa plante.
- Je vais jouer avec P’tit Pois maman.
- D’accord mais ne va pas trop loin dans le jardin ! Lui crie sa maman.
Le petit haricot lui fit un signe de la main et partit voir son copain P’tit pois qui habite près des carottes à 2 rangées de là.
Après quelques pas, Petit haricot retrouve son copain P’tit Pois.
- Hé, ça te dit qu’on aille embêter les citrouilles ? Elles sont devenues obèses, elles sont trop lourdes pour nous courir après.
- Bah je sais pas, c’est super loin les citrouilles.
- Allez …
- Bon d’accord mais on part pas trop longtemps, j’ai promis à ma maman de pas partir trop loin.
P’tit Pois et Petit haricot se mirent donc en route pour aller voir les citrouilles. Une fois arrivés, ils se mirent à crier.
- Vous êtes grosseuh, vous êtes grosseuh !
Soudain une citrouille, aussi grosse qu’un pamplemousse sortit en bondissant de derrière les autres citrouilles.
- Je vais vous apprendre à vous moquer des autres ! Je vais vous manger !
Petit Haricot se mit à courir, droit devant lui, sans regarder derrière lui. Lorsqu’il pensa avoir couru assez longtemps, il s’arrêta et regarda autour de lui. Il ne connaissait pas cet endroit du jardin. Il vit alors une fraise sautiller vers lui.
- Salut, tu t’es perdu ?
- Oui.
- Tu devrais aller voir les tomates, elles poussent en hauteur, elles connaissent bien le jardin.
- Où est-ce que je peux les trouver ?
- Il faut que tu remonte cette allée, jusqu’aux brocolis. Après tu tournes à droite et tu seras arrivé.
- Merci.
Petit Haricot se mit alors à marcher jusqu’aux brocolis et tourna à droite comme lui avait conseillé la Fraise. Arrivé au pied des plants de tomates, il leva les yeux mais n’en vit aucune.
- Youhou ……….. Youhou ……….. cria Petit Haricot.
Personne ne lui répondait. Soudain une voix derrière lui l’interpella. C’était un poivron rouge.
- Elles ne sont pas là, le jardinier est venu les cueillir ce matin.
- Mais comment vais-je retrouver mon chemin ?
- Où veux-tu aller ?
- Je veux retrouver ma maman !
- Je ne sais pas où se trouvent les haricots, mais je sais que les asperges m’en ont souvent parlé, va les voir, ils sont à 2 rangs d’ici, vers la gauche au bout de cette allée.
- Merci Monsieur !
Petit haricot partit en courant, suivant les instructions du poivron, il aperçu alors les asperges.
- Dites, vous savez où se trouvent les haricots ?
- Oui bien sûr, juste à gauche, là, après les carottes.
Petit Haricot sourit à l’asperge et continua sa route en courant encore plus vite. Il aperçut alors sa maman qui l’attendait en lui tendant les bras. Il se blottit contre elle.
- Promis maman, je partirai plus aussi loin !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share